Javale McGee est l’un des joueurs les plus mystérieux de la NBA. Médiatisé mais discret, risée d’une partie des fans mais champion, le pivot cumule les paradoxes. L’occasion de s’intéresser de plus près au joueur et surtout à l’homme, méconnu du grand public au travers de 5 anecdotes.

#1

Il a eu une enfance difficile

Javale McGee est né à Flint dans le Michigan, une ville de 100.000 habitants connue pour être l’une des plus dangereuses des Etats-Unis. Le crime y prospère depuis des années, et le joueur n’a pas échappé à son lot de mésaventures. S’il a été élevé aussi loin que possible des problèmes avec la justice, il confesse avoir été victime de violences. Selon lui, ces incidents ont eu une influence sur sa personnalité :

« Je me suis déjà fait passer à tabac sans raison, juste parce que je marchais dans la rue. Du coup, j’ai toujours eu ce truc de me dire que les gens que je ne connais pas, je ne leur parle pas »

#2

Il n’est devenu pivot que sur le tard

Si Javale McGee est aujourd’hui connu pour son physique de poste 5 avec notamment une envergure de 2m30, il n’en a pas toujours été ainsi. Selon son entraineur de l’époque, McGee a ainsi effectué la quasi-totalité de sa carrière à l’université comme ailier, au poste 3 ou poste 4. Il pouvait même s’appuyer sur un shoot extérieur correct, puisqu’il tirait à 33% de dernière l’arc lors de sa dernière saison avant la draft. Il a néanmoins laissé le tir de loin au placard depuis son arrivée dans la grande ligue.

#3

C’est un homme cultivé

Javale McGee vit mal les moqueries dont il est l’objet. On se rappelle par exemple de son coup de gueule contre Shaquille O’Neal, qui en a fait le MVP du fameux Shaqtin’ A Fool. Derrière cette image, beaucoup de coéquipiers du big man sont surpris de découvrir un homme totalement différent. David West raconte :

« Javale est quelqu’un d’informé. Quoiqu’il se passe dans le monde et autour de lui, il est au courant et nous en parlons. Il n’est pas du tout la personne que je croyais qu’il était avant de le rencontrer »

McGee sait l’image qu’il peut parfois véhiculer. A 30 ans, le pivot essaie de ne plus être affecté par cela et affirme simplement :

« Les gens pensent que je suis idiot, mais lorsqu’ils me connaissent ils se disent « Putain, ce gars est intelligent, malicieux ». Je suis l’un des gars les plus vifs d’esprit, mais comme je ne suis pas du type « Hey, venez me parler », les gens ne s’en rendent pas compte »

#4

Il est vegan

McGee est vegan à 100% depuis l’été 2017. Il avait déjà expérimenté ce mode de vie plusieurs fois, notamment pour perdre du poids avant la reprise. Il a finalement totalement sauté le pas lorsqu’il a vu les bienfaits que cela avait eu sur son corps pendant la saison 2016-2017, qu’il a conclu avec une bague au doigt.

#5

Il utilise Call of Duty pour savoir ce que les gens pensent de lui

Derrière sa carapace, Javale McGee accorde de l’importance à l’opinion que les fans ont sur lui. Alors parfois, alors qu’il joue à Call of Duty en ligne sur sa console derrière un pseudo totalement anonyme, il n’hésite pas à parler aux autres gamers.

« Parfois je parle de moi en mal. Je dis « Javale McGee là, il est nul ». J’ai juste envie de voir ce que les gens disent. Parfois ils sont d’accord, parfois ils répondent « Non, moi je l’adore »

Envie de lire nos précédents numéros des « 5 choses que vous ne saviez (sûrement) pas » ? Ça se passe ci-dessous :


Donovan Mitchell


Voir plus de joueurs


Envie d’un petit test ? Découvrez quel est le meilleur joueur NBA né le même jour que vous.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.