NBA – Les plus gros accrochages de Charles Barkley

0

Joueur de grand talent, langue bien pendue et arrogance inattaquable : Charles Barkley s’est très souvent retrouvé au milieu de grosses bagarres en 16 saisons dans la ligue, quand ce n’était pas lui qui les déclenchait. Florilège de quelques-uns de ses plus gros accrochages dans la ligue.


Vs. Rick Mahorn (1988) : Le petit jeune arrogant

8 novembre 1988. Sur le parquet des 76ers, les Pistons mènent. Une bataille acharnée se déroule avec notamment une lutte pour la position au rebond entre Rick Mahorn et Charles Barkley. Mahorn l’emporte mais Chuck a des mots pour l’intérieur qui vrille complètement. Charles le regarde en souriant, comme pour dire : « Qu’est ce que tu vas faire ? » Se frotter à un des emblèmes de Bad Boys alors qu’il était encore relativement nouveau dans la ligue, c’est la vie que Barkley avait choisi de mener.

Vs Bill Laimbeer (1990) : Le combat des chefs

19 avril 1990. Les Bad Boys de Detroit, encore eux, accueillent les 76ers. Philadelphie remporte une victoire tranquille, et Rick Mahorn, passé du côté de Philly, marque à 10 secondes du terme, alors que la coutume veut que la dernière possession ne soit pas jouée en cas de large victoire. Un geste qui n’a pas plu à ce bon Billou, qui fait littéralement bouffer le ballon à son ex-coéquipier. Bien évidemment, Barkley s’en mêle. Il n’en fallait pas plus pour tout faire dégénérer entre deux joueurs des plus bagarreurs à l’époque.

A lire également : Les plus grosses bagarres de la ligue depuis 1980

Vs. Dennis Rodman (1996) : Le gros coup de coude bien vicieux

28 janvier 1996. Choc entre Bulls Suns. Charles Barkley sort un gros match mais Dennis Rodman le défend bien, notamment sur une action où il provoque un passage en force. De retour en défense, Chuck déclenche un gros coup de coude bien vicieux. Certes, il n’y a pas eu bagarre mais cela montre bien la mentalité agressive du Chuckster. En réfléchissant bien, c’est même un miracle que les coups n’aient jamais volé entre les deux hommes.

https://www.youtube.com/watch?v=dT2cQelqw0M

Vs. Charles Oakley (1996) : Le coup de la bascule

Même pendant un match d’octobre en pré-saison, Sir Charles est chaud bouillant. Dans une lutte au rebond remportée comme souvent par Barkley, Charles Oakley, rugueux intérieur des Knicks, projette Sir Charles au sol d’un coup de la bascule digne d’une prise de catch. Bien sûr, il y a réponse et un échange de coup de poings entre les deux gros.

Vs. Shaquille O’Neal (1999) : La mise à terre

10 novembre 1999, la saison vient tout juste de rependre. Les Lakers de Shaquille O’Neal se rendent chez les Rockets de Barkley. Ça chavasse un peu dans la raquette, provocation du grand Shaq avec une poussette, Barkley lui balance le ballon à la tête. Et voilà comment 250kg de joueurs en arrivent à se sauter à la gorge. On appréciera le take-down de Sir Charles, pourtant moins lourd et plus petit. Et dire que maintenant ils se font des bisous sur le plateau de TNT.

Certes, Charles Barkley était un joueur qui n’hésitait pas à utiliser ses poings sur un terrain. Mais l’histoire nous a également dévoilé un grand coeur. A l’image d’une poignante amitié avec un fan nommé Lin Wan, incassable jusqu’à sa mort, et à découvrir ci-dessous.

Mais aussi : La touchante histoire de Charles Barkley et son improbable ami Lin Wan

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.