Avec un effectif rempli de jeunes joueurs prometteurs, les Bulls espéraient obtenir un choix de haute valeur pour pouvoir l’échanger contre un certain Lonzo Ball. La loterie en a décidé autrement pour les taureaux.

Au sortir d’une saison prometteuse, les Bulls peuvent compter sur un bon noyau dur de jeunes. Zach LaVine a pu faire étalage de ses qualités offensives, Lauri Markkanen a confirmé sa bonne première saison, et le rookie Wendell Carter Jr a montré de choses encourageantes avant de voir sa saison écourtée par une blessure.

En quête de renfort sur les postes de meneur et d’ailier, l’équipe s’est renforcée avec la venue d’Otto Porter à l’aile en provenance des Wizards. Chicago a ainsi pu dégager son secteur intérieur avec les départs de Bobby Portis et de la déception Jabari Parker.

Le management des Bulls reste à la recherche d’un meneur pour encadrer sa jeune garde. Si Kris Dunn donne des signes encourageants, il reste un peu tendre pour devenir le dépositaire du jeu de cette équipe au potentiel offensif très intéressant.

Bien placés pour repartir avec le quatrième choix de la draft, les Bulls ont subi les aléas de la loterie et repartent avec un décevant septième choix. L’écart n’est pas monstrueux et la possibilité de récupérer un jeune à fort potentiel existe toujours. Seule problématique, le management pourrait avoir plus de mal à échanger son pick, d’après Joe Cowley du Chicago Sun-Times :

À lire également : Donovan Mitchell trolle un superfan de Zion

Si les Bulls se retrouvaient avec un choix entre 3 et 6, ils auraient consulté les Lakers à propos de la disponibilité de Lonzo Ball pour un échange.

Avec une 7e position, la valeur du choix des Bulls a pris un vrai coup. De plus, les Lakers ont échappé à la loi des probabilités pour récupérer le quatrième choix. Les Angelinos n’ont donc pas besoin des Bulls pour monter dans la draft.

Les récentes rumeurs ne vont pas en faveur de Chicago. Certains insiders ont même révélé que le management californien pourrait échanger ce 4e pick pour ramener un joueur capable d’épauler LeBron. Ils n’auraient donc aucun intérêt à lâcher leur meneur titulaire, Lonzo Ball, pour récupérer un autre choix de draft.


En cas de tirage parmi les deux premiers choix, les Bulls auraient alors jeté leur dévolu sur le phénomène Zion Williamson ou le meneur Ja Morant, qui matchait parfaitement avec les besoins de l’effectif des Bulls.

Malheureusement pour Chicago, ni Zion ni Lonzo Ball ne semblent destinés à rejoindre Windy City dans les prochaines semaines. Pour trouver leur meneur titulaire, les Bulls devront se concentrer sur la free agency. Des joueurs comme Ricky Rubio, Patrick Beverley ou encore Darren Collison pourraient rendre de bons services sous le maillot rouge et noir.

Mais aussi : Le rituel chirurgical de Klay Thompson