Phoenix poursuit sa reconstruction au sortir d’une Draft finalement décevante au vu des attentes initialement placées en elle par la franchise. Et dire que les Suns pourraient avoir Kawhi Leonard dans leurs rangs…

Voilà plusieurs années que Phoenix s’est lancée dans une reconstruction qui peine à prendre, écumant les coachs et attendant de regagner la ligne de flottaison. Après une saison dernière encore catastrophique, les Suns pensaient avoir mis toutes les chances de leur côté pour attirer un très gros nom à la Draft.

Malheureusement pour eux, la lotterie a douché leurs espoirs, ne leur allouant que le 6ème choix. Le jour de la Draft, ce pick a été échangé contre Dario Saric et le 11ème pick, qui a servi à récupérer Cameron Johnson. Saric et Johnson, c’est bien, mais un peu loin de Zion Williamson, cible de ce tanking agressif pendant des mois.

Tout n’est pas perdu pour les Suns, qui peuvent compter sur leur jeune star Devin Booker et le numéro 1 de la Draft 2018 Deandre Ayton. Mais force est de constater que les choses seraient bien différentes si un autre choix avait été fait il y a 8 ans. Et pas qu’un peu.

Rembobinons donc en 2011, pour une autre édition de la Draft. Cette année-là, les Suns ont le 13ème choix d’une Draft de qualité (Kyrie Irving, Jonas Valanciunas, Kemba Walker et Klay Thompson dans le top 11).

Au delà du top 10, un joueur cristallise l’attention : un certain Kawhi Leonard. A l’époque, personne n’imagine ce joueur au shoot hésitant devenir un double MVP des Finales, mais ses qualités athlétiques et son éthique de travail en font un prospect intéressant. De nombreuses équipes l’ont sur leur board… mais pas Phoenix.

The Arizona Republic explique en effet que le front office n’était en aucun cas intéressé par Leonard. Deux raisons majeures : ses difficultés avec son tir extérieur, et… son caractère. Durant un entretien quelques semaines avant la Draft, The Klaw avait montré une extrême nervosité, se mettant à transpirer profusément.

Rédhibitoire pour Phoenix, mais pas pour Indiana et San Antonio. Alors que les Suns ont pris Markieff Morris avec le 13ème choix, les Pacers ont drafté Leonard à la 15ème position. Un deal avait été conclu auparavant avec les Spurs pour y envoyer Kawhi en échange de George Hill. La suite, on la connaît tous.

Une situation qui rappelle à quel point la Draft et son lot de hasards et d’incertitudes peut influer sur la face de la ligue. Où en seraient les Suns s’ils avaient sélectionné Leonard ? Où en seraient les Spurs ? Kawhi se serait-il aussi bien développé à Phoenix qu’à San Antonio ? Autant de questions qui resteront dans le domaine de la fantaisie.

Ce qui est certain, en revanche, et sans faire injure à Markieff Morris, c’est que les Suns peuvent nourrir de gros regrets de ne pas avoir eu le nez creux…

Dernières news | Free agency, trades | Buzz du jour | Franchises | Joueurs