NBA – Kobe : « J’aurais 12 bagues si Shaq n’était pas fainéant »

0

Plus de 15 ans après sa fracassante séparation, le duo entre Kobe Bryant et Shaquille O’Neal fait toujours parler. Et ça ne devrait pas cesser après la dernière déclaration du Black Mamba.

Publicité

Trois bagues, le dernier three-peat en date dans l’histoire de la ligue, une domination sans partage mais un goût d’inachevé : voilà comment résumer rapidement l’histoire entre les deux hommes.

Champions en 2000, 2001 et 2002, Kobe Bryant et Shaquille O’Neal ont finalement vu leur ego respectif et leurs différences les séparer durant l’été 2004. Parmi leurs plus gros désaccords ? La work ethic, Kobe étant un véritable bourreau de travail, O’Neal nettement moins.

C’est ce dernier point que Bryant a abordé non sans humour lors d’une séance toute récente de questions devant un public. Le sourire est de mise, mais les regrets pointent quand même le bout de leur nez au moment de répondre à un question sur la paresse notoire du Shaq :

Si seulement il était venu à la salle… J’aurais 12 putains de bagues !

Lire aussi | Quand Kobe Bryant donnait son accord aux Clippers… et les trahissait

Au delà de l’éternel tacle sur le manque de travail du Shaq, Kobe a raconté une anecdote hilarante, qu’on vous recommande de lire en cliquant ici. Le Mamba s’est aussi montré élogieux sur son ancien coéquipier, employant même des mots très forts à son égard :

Si Shaq avait mon éthique de travail ? ll serait le meilleur joueur de les temps. Aucun doute. Il serait le premier à vous le dire.

Ce gars-là était une force de la nature comme je n’en ai jamais vu. C’était dingue. Un gars de cette taille… En général, les gars de cette taille ne veulent pas vraiment être grands, sont un peu patauds.

Lui, il n’en avait rien à foutre. Il était mesquin, il était vicieux, il était compétiteur, il était vindicatif. Il était dingue.

Publicité

Aujourd’hui rabibochés, Bryant et O’Neal peuvent certes ruminer ce qu’il aurait pu être de leur association, mais ils peuvent aussi se féliciter d’avoir dominé la ligue à ce point durant leurs quelques années ensemble.

Par la suite, le Shaq a gagné une nouvelle bague en 2006, avec Miami, avant que Kobe n’en glane lui deux autres en 2009 et 2010, toujours sous le maillot des Lakers.

Force est de constater que la question que soulève Kobe fait presque peur : qu’aurait donné un Shaq bourreau de travail ? On préfère ne pas y penser.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.