Après avoir ajouté quelques éléments à leur effectif durant l’été, les Rockets vont se rejoindre plus tôt que prévu pour la préparation de la saison. Un peu à l’image des Lakers, les joueurs de Houston comptent bien peaufiner les automatismes sur le bout des doigts.


La saison 2019-2020 approche à grands pas… Plus que 40 jours avant le retour de votre ligue préférée. Les franchises ont pour la plupart bouclé leur effectif (même si les Celtics attendent encore un renfort) à moins de voir quelques joueurs libres signer pour renforcer les rotations.

Du côté de Houston, l’été a été marqué par un gros blockbuster en particulier. Chris Paul s’en est allé à Oklahoma City, après seulement deux années assez décevantes avec les Rockets. C’est donc Russell Westbrook qui a fait le chemin inverse pour rejoindre son pote James Harden et former l’un des duos les plus intéressants de la conférence Ouest.

Sans oublier non plus la signature de Tyson Chandler, prévu pour être le backup de Clint Capela au poste 5. Si on ajoute aussi quelques signatures pour la rotation comme Anthony Bennett, Ben McLemore ou encore le retour de Nene, on peut estimer que Mike D’Antoni a un effectif assez pléthorique pour entamer la saison.

A six semaines de la reprise de la compétition, les franchises s’activent pour se préparer correctement aux hostilités. L’entraînement collectif devrait revenir prochainement dans toutes les équipes. Mais en attendant, les Lakers ont déjà prévu de se retrouver tous ensemble pour souder au mieux l’effectif.

Lire aussi | James Harden continue d’afficher son tout nouveau move !

Et les Rockets n’hésitent pas à s’inspirer de l’idée de leurs rivaux pour également améliorer l’entente du collectif. Gerald Green, l’ailier de Houston, a révélé que tout le groupe allait se retrouver pendant 4 à 5 jours avant l’entraînement collectif pour passer du temps ensemble :

On a encore un workout à faire ensemble avant le camp d’entraînement, je ne veux pas dire où ça se passera. Je pense que ça durera 4 ou 5 jours puis on aura à nouveau un break et ensuite il y aura le camp. Je ne sais pas encore exactement quand on fera ça mais ça devrait être dans la semaine à venir.

C’est très important de se lier rapidement. Certains gars se connaissent déjà, d’autres non. Mais une fois que tu parles avec tout le monde et que tu rigoles, c’est plus facile de se comprendre sur le terrain.


En ajoutant un joueur comme Westbrook à leur effectif, les Rockets prennent un risque puisqu’on connaît tout de même le caractère bien trempé du meneur. C’est donc une bonne chose d’essayer de rassembler tous les éléments de l’effectif dans ce que l’on pourrait appeler un « pré-training camp ».

Chez les Lakers, c’était LeBron James qui avait pris l’initiative de rassembler tout le monde avant la reprise de l’entraînement. Il est d’autant plus important de le faire lorsque des nouveaux joueurs viennent d’intégrer l’effectif, afin de créer des affinités. Exactement le cas des Lakers et des Rockets.

A la manière des Angelinos, les Rockets se retrouveront plus tôt que prévu pour quelques sessions d’entraînement. De quoi intégrer au mieux Russell Westbrook et Tyson Chandler, entres autres.

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs