Team USA – Gregg Popovich évoque les joueurs qui lui ont fait un faux plan

0

En prenant les commandes de Team USA après les Jeux Olympiques 2016, Gregg Popovich ne devait certainement pas s’attendre à tant de désistements pour ce Mondial 2019. Mais avec sa classe habituelle, il préfère ne pas blâmer les absents.

Publicité

Beaucoup de monde s’attendait à voir les Etats-Unis devenir une énième fois champions du monde. Cependant, ce dimanche après-midi, ce sont bien les Espagnols qui ont enfilé la médaille d’or autour du cou, laissant les Américains loin derrière eux, à la septième place.

Qui aurait imaginé que l’équipe de Gregg Popovich allait s’incliner deux fois durant cette compétition (face à la France et la Serbie) ? Sûrement très peu de personnes. Pourtant, ce n’est pas non plus si impensable lorsque l’on recompte l’effectif de la Team USA, qualitatif certes mais délaissé par bon nombre de superstars.

Le boss de cette équipe américaine, Jerry Colangelo, n’est évidemment pas satisfait du résultat et vise avant tout les joueurs qui se sont défilés cet été au lieu de tirer sur ceux qui sont allés en Chine. Alors à quoi ressemblera le roster des Etats-Unis aux Jeux Olympiques de 2020 ?

Difficile de savoir pour le moment si Colangelo va préférer miser sur ceux qui ont accepté de venir concourir cette année, comme il le dit à demi-mot, ou s’il voudra reformer une équipe de superstars pour être sûr de reprendre le trône du basket international. Pour l’instant, sa posture publique est claire : il n’oublie pas ceux qui se sont désistés.

Lire aussi | Evan Fournier critique les Américains qui sont restés à la maison

Le premier touché par ces désistements est bien sûr Gregg Popovich, qui a dû s’adapter sans cesse aux forfaits ou aux retraits. Pourtant, et contrairement à Colangelo, Pop ne souhaite pas blâmer les joueurs absents cette année avec la sélection. Dans une interview accordée au site The Athletic, il explique garder uniquement le côté positif de cette aventure :

Je ne blâme aucun de ceux qui ont décidé de ne pas venir – tout le monde a une vie. Des choses arrivent dans les familles. Les gens ont des problèmes. Cela peut être des blessures, des engagements personnels.

Je n’aurais pas pu être plus heureux avec un autre groupe, peu importe ceux qui seraient venus. Ils n’auraient pas travaillé plus dur que ce groupe.

Publicité

Une nouvelle réaction remplie de classe de la part de Popovich, après avoir encensé Vincent Collet et l’ensemble du groupe France. Mais avec son caractère bien trempé, on imagine volontiers avec quelle détermination il reviendra sur le banc de Team USA pour les JO 2020. Objectif simple : ramener la médaille d’or à la maison.

Alors LeBron James, Steph Curry et compagnie seront-ils de la partie ? On ne sait pas encore pour le moment. Mais ce Mondial nous a bien montré que cette équipe américaine n’est pas invincible, encore moins quand les stars ne sont pas au rendez-vous.

A l’inverse de son boss, Gregg Popovich n’en veut pas à certains joueurs d’avoir refusé l’appel de la sélection pour ce Mondial. Pour mieux les faire venir l’année prochaine ? Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.