NBA – Les 8 pires shooteurs par zone de la dernière décennie

0

Le shoot est un art que tous les joueurs ne maîtrisent malheureusement pas à merveille. Le spécialiste de la statistique avancée Kirk Goldsberry a dévoilé une shooting chart des pires shooteurs par zone sur la décennie 2010.

Shot Chart

Premier élément à noter, et qui ne surprend pas forcément, Russell Westbrook et Kobe Bryant se partagent les pires pourcentages derrière la ligne à trois points de la décennie. Petite précision, ce classement prend en compte seulement les joueurs ayant pris plus de 500 shoots depuis les différentes zones.

Avec 29.5% de réussite dans l’axe et à 45 degrés à gauche, RussWest détient donc le pire pourcentage de la décennie dans cette zone. Arrivé en NBA en 2008, le nouveau meneur des Rockets a toujours eu la gâchette facile, mais malheureusement il n’a jamais eu la sélection de tirs la plus intelligente. Ce qui donne des pourcentages assez faméliques.

Kobe talonne Westbrook. Avec 29.6% de réussite à 45 degrés à droite, il détient le deuxième pire pourcentage aux tirs primés de la décennie. Rappelons que le Mamba avait pris 50 shoots lors de son dernier match en carrière face au Jazz. Les pourcentages, c’est le cadet de ses soucis.

Corey Brewer vient compléter le club des pires shooteurs à trois points de la décennie puisqu’il détient tout simplement le pire pourcentage de la décennie dans les deux corners, avec 30.9 et 30.7 respectivement dans le corner gauche et droit. Rien que ça.

Lire aussi | les 10 meilleurs shooteurs de la décennie

Dans la raquette, c’est Ramon Sessions qui hérite du trophée de pire shooteur de la décennie. Avec 49.3% de réussite, l’ancien journeyman n’a pas été en grande réussite sur ses drives. Difficile effectivement de montrer son efficacité dans ces conditions.

À mi-distance gauche, Andrew Wiggins est le grand gagnant. L’ailier des Wolves, pas réputé pour sa sélection de tirs, shoote à 35%. À droite, c’est DeMarcus Cousins qui tient la palme avec son 35.3% de réussite.

Pour finir, Josh Smith et Luol Deng se partagent les deux corners de la raquette. À gauche, l’ancien dunkeur des Hawks nous gratifie d’un 31.4% de réussite. De l’autre côté, 34.1% de réussite pour l’ancien ailier des Bulls.

Des pourcentages pas très glorieux donc. Cela montre que certains joueurs, Kobe et Westbrook pour ne pas les citer, aussi scorers d’exception soient-ils, sont habitués à prendre des mauvais shoots. Forcément, cela a un impact sur les pourcentages.

Voilà donc qui sont les pires shooteurs par zone de la décennie. Des pourcentages qui feraient mal aux yeux à Stephen Curry, Klay Thompson ou autre Ray Allen. Heureusement, le basket ne repose pas que sur le shoot.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.