Eurocup – Le CSP prend l’eau contre le Partizan !

0

En feu durant un quart-temps, les limougeauds se sont ensuite fait marcher dessus par des serbes tout en contrôle.

Hier soir, Beaublanc accueillait une nouvelle journée d’Eurocup. Pour ce Round 5, c’est le Partizan Belgrade, leader du groupe B et seule équipe encore invaincue de la compétition, qui se présentait aux hommes d’Alfred Julbe. Anthony Brown le pigiste médical de Marcus Ginyard, fraichement arrivé en Haute-Vienne, était bien présent sur la feuille de match tandis qu’une cinquantaine de supporters du Partizan prenait place en tribunes.

Dès le début de la rencontre, les cerclistes profitent de la défense poreuse des serbes pour prendre le meilleur départ. Hugo Invernizzi par deux fois et Nicolas Lang font parler leur bras à longue distance et les locaux mènent déjà 11-2 après deux minutes de jeu. Cette avance montera même jusqu’à +12 (22-10), le plus gros écart en faveur du CSP, après une nouvelle réussite longue distance de Lang. Andrea Trinchieri s’arrache les cheveux devant la défense mais aussi le manque de rythme et de réussite de son équipe. Après 10 minutes, le CSP est toujours devant avec un matelas de 9 points (25-16).

Lire aussi | Patrick Miller débarque au BBD !

Grâce à son expérience (166 matchs de coupe d’Europe), le coach italien ne cède pas à la panique et le Partizan laisse passer l’orage. La suite est d’ailleurs une démonstration collective (104 d’évaluation à la fin du match). La défense reprend le dessus et lors des 20 minutes suivantes – à cheval sur le deuxième et troisième quart-temps – Limoges ne va inscrire que 15 points. Le réveil offensif du Partizan passe par les américains de l’équipe comme Marcus Paige (14 points, 1 rebond, 1 passe, 3 interceptions, 1 contre, 14 d’évaluation) ou l’intérieur Rashawn Thomas (16 points, 5 rebonds, 1 passe, 18 d’éval). L’autre facteur X est William Mosley. Avec toute son énergie, il verrouille la raquette (3 contres) et prend le meilleur au rebond (9 dont 5 offensifs) pour offrir des secondes chances à son équipe (11 points).

160 cadeaux à gagner sur l'appli Parlons Basket

Le CSP est totalement dépassé et ne reviendra jamais dans la rencontre. Semaj Christon essayera bien de prendre le match à son compte (11 points, 4 rebonds, 10 passes, 1 contre, 7 d’éval) mais il est trop tard. L’écart est de 22 points (60-82) et le Partizan s’offre une cinquième victoire en Eurocup.

« Nous avons eu un très bon premier quart-temps, mais après cela, ce fut un désastre. En particulier au rebond et dans tout ce qui concerne la combativité. Nous étions à 2 ou 3 niveaux en dessous du Partizan. Nous avions une frustration que nous ne devrions pas nous permettre d’avoir. »

Alfred Julbe – Coach du CSP Limoges

Nouvelle défaite pour le Limoges CSP qui avant dernier de son groupe (1 victoire, 4 défaites). Ce début de saison est compliqué pour un club en reconstruction. S’ils affichent encore des espoirs de Top 16, le chemin s’annonce très (trop) compliqué et les limougeauds devraient rapidement se concentrer sur la Jeep Élite (13ème avec 2 victoires et 4 défaites).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.