NBA – James Harden et Mike D’Antoni réagissent à l’humiliante défaite

0

Battus lourdement par le Heat la nuit dernière, les Rockets pourtant renforcés par l’arrivée de Russell Westbrook cet été sont en plein doute. Le coach Mike D’Antoni et la star James Harden ont réagi et tenté d’expliquer leur méforme actuelle.

Les Rockets, actuellement neuvièmes à l’Ouest avec un bilan de 3 victoires pour 3 revers, ont subi une lourde défaite la nuit dernière face au Heat de Jimmy Butler. Avec leurs deux superstars en délicatesse au tir, ils n’ont pu réagir face à une solide équipe du Heat qui a pu compter sur 5 joueurs à plus de quinze points.

Suite à cette défaite, James Harden a réagi au micro de Salman Ami, qui couvre les Rockets pour Clutch Points, pour tenter d’expliquer ce match compliqué. En difficulté avec son shoot, l’arrière de H-Town s’est montré lucide face à la domination du Heat.

Ils ont apporté de l’énergie et des efforts dès le début du match, que nous n’avons pas pu égaler. Le score le montre.

La bonne chose dans cette ligue, c’est qu’on a un match demain. Donc, nous jetons celui-là dans les toilettes et nous sommes prêts pour demain. Essayons de finir ce road trip correctement.

Pas de sonnette d’alarme de tirée du côté du Texas, mais un besoin de tourner la page rapidement et de trouver un rythme de croisière leur permettant de rejoindre les sommets de la conférence Ouest.

Lire aussi | James Harden répond à un fan qui l’attaque sur son mauvais début de saison

Même constat du côté du coach Mike D’Antoni qui souligne le manque de rigueur défensive et de jeu dur de son équipe.

À un moment donné, il faut se battre. Encore une fois, c’est un peu comme l’an dernier. Nous ne jouons pas aussi fort qu’il le faudrait, surtout sur le plan défensif. Il n’y a aucune raison pour expliquer cela.

Ils nous ont juste sauté dessus… Ils nous ont dépassés, nous ont bousculés et nous ont fait déjouer.

160 cadeaux à gagner sur l'appli Parlons Basket

Rien que ça. En énorme difficulté en défense cette saison, les Rockets ne proposent pas une attitude de contenders puisque même leur coach les décrit comme plutôt soft au micro de Jonathan Feigen, suiveur de la franchise pour le Houston Chronicle. Une phrase énigmatique qui, on l’espère, sera comprise par son vestiaire :

Nous n’avons pas de problèmes, mais si nous pensons ne pas en avoir… nous aurons des problèmes.

Les Rockets ne sont pas rassurants en ce début de saison tant par leur défense absente, une difficulté au shoot et un manque de rigueur criant. Le constat fait par le coach et le MVP 2018 montre une grande envie de tourner la page de cette période de doute.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.