NBA – Giannis blague sur son geste de colère contre le Thunder

0

Giannis Antetokounmpo ne porte pas son surnom pour rien, son excès de colère contre le Thunder nous l’a encore prouvé. L’esprit apaisé après la rencontre, le joueur est revenu sur son geste, non sans humour.

Auteur d’une première mi-temps relativement médiocre cette nuit contre le Thunder, Giannis Antetokounmpo a littéralement pété un câble juste avant de rejoindre les vestiaires pour la pause.

Si vous avez manqué la séquence, on vous prévient, c’était sans équivoque : le Greek Freak a tout d’abord déchiré son maillot avec les dents, avant de détruire un panneau du Thunder dans les couloirs des vestiaires. Rien que ça. Les photos, vidéos et de plus amples détails sont disponibles en cliquant ici.

Un coup de colère qui aura eu le mérite de rebooster Giannis, bien meilleur en seconde mi-temps pour mener les Bucks vers la victoire (121-119) avec ses 35 points et 16 rebonds. Oui mais voilà, niveau image, c’est très moyen pour les fans, notamment les plus jeunes. Le joueur s’est donc excusé après la rencontre, petite touche d’humour en prime :

Lire aussi | Le gros troll des Raptors contre les Lakers

Il n’y a aucune excuse à cela. Évidemment, je vais payer pour le panneau… ou je peux vous l’échanger contre un panneau des Bucks lorsque vous viendrez à Milwaukee ! Mais rien ne peut excuser cela.

Jouer au basket engendre beaucoup de frustration, beaucoup d’émotions et de moments comme celui-ci.

Vous l’avez compris, Giannis n’est pas un mauvais gars, la frustration a parlé pour lui. La pression redescendue (et la victoire en poche), il s’est même permis une petite blague en proposant de donner au Thunder un panneau des Bucks.

Panneau cassé ou non, humour bancal ou non, le Greek Freak réalise un début d’exercice tout simplement monstrueux. Avec son nouveau chantier contre le Thunder (35 points, 16 rebonds), il a même signé du jamais vu sur les 10 premiers matchs d’une saison depuis 1980 et les exploits d’un certain Moses Malone.

La machine est en marche, les Bucks trônent actuellement à la troisième place de la conférence Est juste derrière les Raptors et les Celtics, qui viennent de perdre sur blessure le maudit Gordon Hayward. Un coup dur pour Boston, qui n’attendrira pas franchement une équipe de Milwaukee en mission.

Prochaine rencontre le 15 novembre pour la franchise du Wisconsin, à la maison contre les Bulls. Parait-il que le staff a déjà retiré tous les panneaux aux environs, juste au cas où.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.