NBA – Nuit de records pour James Harden… et pas que des bons !

Encore une grosse nuit au scoring pour James Harden : suffisant pour continuer à aller chercher des records, dans l’excellence… mais pas que.

Publicité

Festival offensif la nuit dernière à San Antonio avec une victoire des locaux 135-133 face à des Rockets qui se sont faits remonter dans le quatrième quart avant de s’incliner au terme de 2 prolongations. Les Spurs accrochent une 8ème victoire, pour 14 revers, et se rassurent un peu après la déconvenue face à Detroit, grâce notamment à Lonnie Walker auteur de 28 points et 4 rebonds à 55.6% (10/18) au tir et 57.1% (4/7).

Du côté de Houston, les deux superstars ont été en délicatesse avec leur tir avec un James Harden auteur de 50 points, 9 rebonds et 6 passes à 28.9% (11/38) au tir et 20% (4/20) et un Russell Westbrook avec 19 points, 10 rebonds et 10 passes à 7/30 (23.3%) au tir. Clint Capela a lui surnagé dans la raquette avec 22 points et 21 rebonds, en vain.

Publicité

Le barbu continue son festival offensif en ajoutant quelques records à son bagage, dans un premier temps dans le positif :

James Harden est le troisième joueur dans l’histoire de la NBA à enchaîner un match de 60 points minimum par un match de 50 points minimum. Les autres à l’avoir fait sont Wilt Chamberlain et Kobe Bryant.

Publicité

Lire aussi | Quand Pop se trolle tout seul

James Harden était à 24/24 sur la ligne des lancers ce soir, établissant un nouveau record NBA pour le plus de lancers réussis dans un match sans un seul raté. Le record précédent de 23 lancers était détenu par Dominique Wilkins (8 décembre 1992).

James Harden est le deuxième joueur dans l’histoire de la NBA à réussir au moins 20 lancers francs dans des matchs consécutifs. L’autre joueur à l’avoir fait est Kevin Durant (18 et 20 janvier 2013).

Publicité

Après avoir rejoint quelques monstres comme Wilt ou Kobe, il fallait bien du négatif :

James Harden n’a tiré qu’à 28.9% ce soir, ce qui est de loin le chiffre le plus bas de l’histoire de la NBA pour un joueur dans un match à 50 points ou plus. Il a également égalé le record du plus grand nombre de 3 points manqués dans un match avec 16.

James Harden continue de truster les records de scoring auxquels viennent s’ajouter ceux concernant ses pourcentages. Une soirée mitigée donc pour un joueur capable de planter les yeux fermés mais aussi souvent auteur de matchs avec un pourcentage au tir très mauvais.

Quoi qu’il en soit, avec cette 7ème défaite, pour 13 victoires, les hommes de Mike D’Antoni se retrouvent à la 5ème place de l’Ouest et auront bien besoin des 39.5 points, 6.1 rebonds et 7.8 passes à 43.3% au shoot et 34% du parking du barbu pour aller loin cette saison.

Publicité

Des records de scoring mais aussi de médiocrité pour un James Harden qui continue sa folle saison.

Les dernières actualités