NBA – LeBron sévère avec lui-même après son énorme marcher

0

Auteur d’un ignoble marcher oublié par les arbitres, LeBron James ne niait pas après la rencontre. Il faisait même son auto-critique, affirmant qu’il s’agissait surement d’une des pires actions de sa carrière.

Publicité

Faciles vainqueurs du Jazz à Salt Lake City sur le score de 121 à 96 la nuit dernière, les Lakers poursuivent tranquillement leur début de saison proche de la perfection. Meilleur joueur sur le parquet, Anthony Davis termine à 26 points, 6 rebonds et 3 contres à 9/11 aux tirs, bien aidé par les 20 points et 12 passes décisives de LeBron James, toujours aussi brillant dans son rôle de créateur.

Parfois aux abonnés absents, le banc des Lakers a répondu présent. Rajon Rondo frôle le triple-double (14 points, 9 rebonds et 12 passes décisives) tandis que Kyle Kuzma, en difficulté ces derniers jours, se réveille et apporte 13 points dont trois tirs à trois-points. N’oublions pas le solide match de Dwight Howard, dont les 7 points et 9 rebonds se sont avérés bien précieux.

Mais rendons à César ce qui lui appartient. L’action du match nous vient incontestablement de LeBron, coupable d’un horrible marcher. Une atrocité rarement vue sur un parquet… et non-sifflée par les arbitres. Après le « scandale » qui entoure le panier refusé de James Harden, les officiels commettent une deuxième grosse erreur en autant de jours, bien que celle-ci ait eu bien moins de conséquences sur l’issue de la rencontre.

Après la victoire des siens, LeBron ne se cachait pas. Au micro de Dave McMenamin, spécialiste des Lakers pour ESPN, il admettait que son marcher était vilain, très vilain.

C’était une des pires actions de ma carrière. Je n’ai pas réalisé avant la mi-temps. Un des coachs m’a montré l’action.

Lire aussi | Même Dwight Howard plante à trois-points !

LBJ se justifie en expliquant qu’il était perturbé par une collision qui survenait exactement au même moment entre Kentavious Caldwell-Pope et Donovan Mitchell. Comme un ordinateur, il a tout simplement planté.

Au même moment, je regardais l’action entre KCP et Donovan. KCP a commencé à courir pour se démarquer, Donovan lui est rentré dedans et il est tombé. J’étais prêt à faire la passe, et mon cerveau a cessé de fonctionner. J’ai eu une panne.

L’ailier avait également une pensée pour les arbitres, qui vont se faire critiquer une fois de plus suite à cet oubli.

Je me sens mal pour les arbitres sur ce coup car ils vont surement en entendre parler. C’était plutôt moche.

Publicité

Quoi qu’il en soit, les Lakers demeurent toujours au sommet de la Conférence Ouest. Leur bilan, qui s’élève désormais à 19-3, est le meilleur de la ligue, à égalité avec les Bucks, emmenés par un Giannis Antetokounmpo étincelant.

Justement, le duel entre les deux joueurs pour le trophée de MVP va s’avérer passionnant. Si d’autres joueurs ont de sérieux arguments à faire valoir, notamment Luka Doncic et James Harden, King James et le Greek Freak semblent se détacher du lot et caracolent en tête.

Un face-à-face à distance qui va durer pendant encore de longs mois, pour notre plus grand plaisir.

Désormais dans sa 17ème saison, LeBron James ne baisse pas en régime, malgré quelques « pannes » comme celle de la nuit. L’ailier vise le titre, et ses Lakers sont pour le moment très bien partis pour se positionner en favoris.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.