NBA – Les Sixers ont peut-être enfin trouvé le remède !

0

À l’approche du All-Star Game, les Sixers pointent à une décevante cinquième place. Brett Brown aurait-il pourtant enfin trouvé la solution pour que ses joueurs évoluent au niveau auquel on les attend ?

Publicité

Dire que les Sixers déçoivent depuis le mois d’octobre se rapproche de l’euphémisme. Après une dernière saison conclue à la 3e place de la conférence Est, et une demi-finale de playoffs perdue in-extremis sur un shoot légendaire de Kawhi Leonard, les attentes étaient grandes durant l’été. D’autant plus lorsque Al Horford et son gros contrat ont débarqué en provenance de Boston pour renforcer le cinq.

Ben Simmons, Joel Embiid, Tobias Harris, Al Horford ou encore Josh Richardson : les atouts à la disposition de Brett Brown sont nombreux. Pourtant, ses joueurs ne parviennent pas à trouver l’entente qui leur permettrait d’être considérés comme de sérieux prétendants au titre. Au contraire, les automatismes entre les différentes stars sont jusqu’ici quasi inexistants.

C’est donc tout logiquement que Philly affiche une cinquième place à l’Est à l’aube du All-Star Break. Les rumeurs évoquant un changement d’entraîneur ont commencé à poindre quelques semaines auparavant, et ont donc poussé Brown à rapidement imaginer une solution. Le coach a donc décidé de débuter le dernier match en date de son équipe, face aux Clippers, avec Horford sur le banc.

Un choix fort portant sur la recrue majeure de l’été, mais qui s’est finalement avéré payant. Les 76ers, portés par un duo Embiid-Simmons en grande forme, sont repartis vainqueurs de ce choc (110-103). Une victoire référence pour la franchise, qui pourrait pousser son entraîneur à durablement privilégier Furkan Korkmaz à Al Horford pour le cinq majeur.

Lire aussi | 10 stats qui illustrent la domination des Lakers

Après la rencontre, Brown s’est bien évidemment satisfait du résultat et de la relation Simmons-Embiid, mais a également dévoilé le discours qu’il a donné à Horford.

Je pense pouvoir t’aider à jouer au niveau auquel tu peux jouer, que l’on a déjà vu. Tu nous as maintenus éveillés tard la nuit, à faire des rapports pour tenter de comprendre ton jeu. Et je pense que ça peut être un win-win.

Publicité

Le technicien compte bien faire en sorte de retrouver le joueur qu’il a fait venir il y a quelques mois, mais force est de constater que ses Sixers ont affiché un bien meilleur visage lorsqu’il était sur la touche. Depuis le début de la saison, quand le trio Ben Simmons-Joel Embiid-Al Horford figure sur le terrain, Philly n’inscrit en moyenne que 99.3 points pour 100 possessions. Avec le seul duo Simmons-Embiid, ce nombre grimpe à… 117.4 points. Édifiant.

Des statistiques criantes qui promettent de gros maux de tête pour Brett Brown avant de débuter les playoffs. Il lui reste en tout cas un peu moins de 30 matchs pour peaufiner l’utilisation de ses joueurs majeurs, et espérer remonter au classement pour aborder les phases finales dans une position plus adéquate au vu du talent qui compose l’effectif.

Brett Brown osera-t-il placer définitivement Al Horford sur le banc pour le reste de la saison ? Avec des résultats aussi probants sans lui sur le terrain, le choix contraire se révèlerait finalement tout aussi osé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.