NBA – « Je vais disjoncter si Zion est élu rookie de l’année »

Zion Williamson lors du match opposant les New Orleans Pelicans et l’Oklahoma City Thunder, le 13 février 2020
USA Today (DR)

Alors que la discussion sur la course au MVP prend beaucoup de place dans l’espace médiatique, quid du Rookie of The Year ? Charles Barkley a déjà un avis très tranché sur la situation.

Publicité

Cette saison en NBA est une saison de remontadas. Alors que Giannis Antetokounmpo pensait avoir mis au chaud un deuxième trophée de MVP consécutif, voilà LeBron James qui revient comme une balle, semant le doute dans l’esprit des observateurs.

Même dynamique pour le Rookie of The Year. Longtemps cavalier seul en tête, Ja Morant voit le missile Zion Williamson dans son rétroviseur. Oui, le colosse de New Orleans n’a joué que peu de matchs cette saison, mais son impact est tel qu’en cas de qualification des Pelicans en playoffs, nombreux sont ceux qui voteraient pour lui.

Publicité

Lire aussi | Barkley répond aux propos incendiaires de Draymond avec… un nouveau découpage

Un avis que ne partage absolument pas Charles Barkley, et c’est peu dire. Avec son franc-parler habituel, le Chuckster a mis les points sur les « i » auprès de David Gardner de Bleacher Report :

Je veux dire ça sur Zion Williamson : c’est un super gamin de ce que je vois, et il a été un grand boost d’énergie pour la NBA. Mais s’ils arnaquent Ja Morant sur cette histoire de Rookie of the Year, je vais être très énervé, et je vais disjoncter sur TNT.

Publicité

Pour Barkley, le débat n’existe même pas : c’est le meneur des Grizzlies qui doit être honoré, et non pas Zion malgré son arrivée fracassante en NBA.

Morant, lui, a déclaré de son côté il y a quelques jours qu’il se « foutait » d’avoir le trophée ou non, affirmant qu’il n’avait qu’un seul but en tête : amener les Grizzlies en playoffs. Memphis et NOLA étant à la lutte pour le dernier spot à l’Ouest, l’accession à la post-season pourrait justement bien f faire la différence…

Publicité

Old-school jusqu’au bout des ongles, Charles Barkley n’imagine pas un joueur qui n’a joué que la moitié de la saison griller la priorité à Ja Morant. Affaire à suivre…

Les dernières actualités