NBA/HS – Chet Holmgren, le « nouveau Kevin Durant » blanc

Chet Holmgren est qualifié de nouveau Kevin Durant par beaucoup
Wale Agboola pour SLAM

Si cette période d’interruption forcée nous prive de nos stars préférées, elle est une aubaine pour découvrir les talents qui nous feront vibrer demain. Et à n’en pas douter, dans une dizaine d’années, la NBA et les fans ne jureront que par Chet Holmgren.

Publicité

Ce n’est pas un mirage. Vous venez bel et bien de voir un jeune homme de 2m13 éliminer balle en main le double MVP Stephen Curry. Et pas en dribblant tout droit comme un intérieur maladroit, mais bien à l’aide d’un « in & out » et d’un double « behind the back ». Un adolescent qui crucifie avec son propre move l’un des tous meilleurs joueurs de l’histoire, ça vous donne quelques indications sur le talent et l’audace du personnage.

Publicité

Ce dribbleur frêle de 17 ans, c’est Chet Holmgren, pivot du lycée de Minnehaha, et 2ème meilleur joueur de sa classe d’âge selon tous les sites spécialisés. Un simple coup d’oeil suffit à comprendre la comparaison qui le suit depuis quelque temps déjà. Plus de 7 pieds de haut, des longs segments, une aisance de meneur balle en main… Le prodige du Minnesota est l’un des « fils » de Kevin Durant.

Depuis un an ou deux, faire 2m10 au lycée ne signifie plus camper dans la raquette, prendre des rebonds et se contenter des miettes offensivement. Grâce à KD, les géants peuvent enfiler leurs gants de velours et manier la gonfle comme des orfèvres. La preuve en est, le meilleur joueur du pays s’appelle Emoni Bates, fait 2m08, et est non seulement un athlète hors du commun, mais aussi et surtout un tireur d’élite.

Publicité

Lire aussi | L’énorme contre oublié de Zion Williamson au lycée

Mais Chet Holmgren n’a pas que des handles et un tir longue distance. Là où KD a mis du temps à se développer, la « licorne » est déjà un as en défense. Avec ses longs bras, il prend un plaisir fou à contrer tous les téméraires qui osent entrer dans sa raquette. Pourtant, tout cela n’est pas venu naturellement. À l’image d’un Cristiano Ronaldo dans le monde du ballon rond, c’est à force de travail, de larmes, et d’efforts que le pivot s’est fait un nom.

Fils de Dave Holmgren, ancien joueur NCAA à l’Université de Minnesota, Chet ne peut pas forcément compter sur un talent inné. Au collège, il a d’ailleurs passé ses premières années sur le banc, en raison de son niveau d’une part, et d’une grave fracture au poignet. Et là ou beaucoup auraient abandonnés, lui a travaillé. Plus que les autres. Sur son tir longue distance déjà, sur ses dribbles, et surtout, il a observé et absorbé comme une éponge le jeu de son coéquipier Jalen Suggs, l’un des 5 meilleurs meneurs de sa classe d’âge.

Publicité

Listé à 1m88 au moment de sa blessure (impressionnant pour un élève de 11 ans), Holmgren a donc empilé les skills en même temps que les centimètres durant sa rééducation. À son entrée au lycée, Holmgren mesurait 2m10, mais bougeait, dribblait, et tirait comme un poste 2. Aujourd’hui, en ayant développé en plus de ça des capacités propres au poste de pivot, Chet Holmgren fait figure de perle rare et semble déjà promis à un bel avenir.

Publicité

Seul l’avenir nous dira jusqu’où Chet Holmgren ira. Mais son profil unique et l’évolution de la NBA vers un jeu au large pourrait faire de lui une arme fatale au niveau supérieur.

High School NBA 24/24

Feed NBA 24/24