NBA – A quoi ressemblerait la ligue si… Derrick Rose ne s’était pas blessé en 2012

0

En 2012, Derrick Rose quittait le parquet du United Center devant des fans des Bulls dans la tourmente. Depuis, le meneur n’a jamais retrouvé le niveau qui lui avait permis d’être élu MVP un an plus tôt. Mais de quelle manière l’histoire de la ligue aurait été modifiée si cette terrible blessure n’avait pas eu lieu ? On vous propose trois pistes de réflexion.

Publicité

Après une saison 2011-2012 conclue avec un bilan de 50 victoires pour 15 défaites (tronqué par le lockout), les Bulls débarquent remontés en playoffs. Éliminés la saison précédente par leur grand rival de l’Est, le Heat, les coéquipiers de Derrick Rose sont déterminés à laver cet affront. Ils peuvent pour cela compter sur leur meneur, toujours aussi dominant, et un effectif plus coriace que lors du dernier exercice.

Mais les phases finales tournent rapidement au vinaigre, tandis que le genou de D-Rose le laisse tomber sur un drive face à Philadelphie lors du premier tour.

Les Bulls sont éliminés cinq matchs plus tard, et ne retrouveront jamais le génie de leur star maison. Mais que serait-il arrivé cette saison-là, ainsi que les suivantes, si Derrick Rose ne s’était pas sévèrement blessé ?

1. Chicago aurait remporté son septième titre NBA

À la vue de l’alchimie qui régnait dans le roster des Bulls cette année-là, ces derniers auraient à coup sûr disposé des Sixers, et même de leur adversaire du second tour des playoffs. La grosse bataille serait de nouveau intervenue en finale de conférence, face à une équipe du Heat qui apparaissait tout autant comme une armada.

L’organisation défensive de Chicago, la polyvalence de ses joueurs, et l’esprit revanchard de Derrick Rose laissent penser qu’une victoire des hommes de Tom Thibodeau était tout à fait plausible. Ils seraient alors parus armés pour se défaire du Thunder en Finales NBA, et aller chercher le septième trophée Larry O’Brien de la franchise.

2. Jimmy Butler n’aurait pas eu l’importance qu’il a actuellement dans la ligue

En l’absence prolongée de Derrick Rose pendant plus d’un an, c’est Jimmy Butler qui a fait figure d’invité surprise, et qui s’est révélé pour maintenir les Bulls à flot. Là où personne ne l’attendait, l’ancien de Marquette a progressivement emprunté le costume de leader en puissance de l’équipe, bénéficiant du retour timoré de son meneur sur les terrains.

Mais si d’absence il n’y avait pas eu, Butler n’aurait pas eu à endosser ce costume, ni à assumer la responsabilité de ramener la franchise de l’Illinois en playoffs. Il aurait certainement éclaté aux yeux du grand public compte tenu de son talent, mais peut-être plus volontiers en tant que role player de luxe pour Rose.

Publicité

3. À terme, Derrick Rose aurait (sans doute) quand même fini par se blesser gravement

Ce n’est pas l’hypothèse la plus réjouissante pour le meneur ni pour les fans des Bulls, mais bien la plus probable. Durant ses quatre premières saisons en NBA, Derrick Rose a éclaboussé la ligue de son talent grâce à des moves et des actions des plus spectaculaires. Mais si son jeu lui a permis de devenir le MVP le plus jeune de l’histoire, il restait malgré tout énormément à risque.

Ses changements de rythme et de directions si caractéristiques, ses prises d’élan si éreintantes pour ses articulations : D-Rose était une véritable bombe à retardement. L’échéance aurait sûrement pu être repoussée s’il n’avait pas tenté ce drive si difficile face aux Sixers, mais paraissait malgré tout inévitable, qu’importe son excellente condition physique ou les précautions qu’il aurait pu prendre.

Tous les « What if » à lire :

Si Steph Curry avait été tradé aux Bucks en 2012
Si LeBron avait affronté Michael Jordan
Si Derrick Rose ne s’était pas blessé en 2012
Si le Big 3 Harden/Durant/Westbrook était resté à OKC

Bien évidemment, toutes ces suppositions n’engagent que l’avis de notre rédaction. Beaucoup d’autres modifications sur la ligue auraient pu être développées à partir de ce scénario, nous avons fait le choix de partir sur les plus parlantes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.