NBA – Comment s’occupent les joueurs en période de quarantaine ?

Ben Simmons en plein partie de Call Of Duty dans son espace spécialement dédié au gaming
Jonathan Pushnik

Comme vous, en l’absence de basket, les joueurs NBA doivent trouver des parades pour occuper leurs journées. Et les idées sont aussi multiples que diversifiées. Petit florilège.

Publicité

Les challenges et vidéos virales

À mesure que les ligues sportives se mettaient en veille tout autour du monde, les défis sur les réseaux sociaux conçus spécialement pour les athlètes se sont multipliés. Et les joueurs NBA, qui ont quasiment été les premiers à subir une suspension de leur compétition à cause du coronavirus, ont rapidement rejoint le mouvement, à l’image de Boban Marjanovic ou Russell Westbrook.

L’un des autres phénomènes viraux que les stars de la ligue n’ont pas tarder à effectuer n’est autre que les vidéos TikTok. Celles-ci ont quelque peu repris le concept de Vine, et consistent la plupart de temps en la réalisation d’une chorégraphie sur un fond sonore, voire en une mise en situation particulière. Tacko Fall, LeBron James ou bien encore Ja Morant s’y sont récemment essayés.

Publicité

Les jeux vidéo

L’autre solution largement répandue chez les joueurs NBA pour braver l’ennui réside en une bonne vieille partie de jeux vidéo. Cette pratique est logiquement plus utilisée chez les jeunes joueurs, qui vont même jusqu’à diffuser leurs parties en direct sur les sites spécialisés, le plus souvent sur des FPS plutôt que du classique NBA2K.

Josh Hart, Devin Booker et Ben Simmons en profitent notamment pour discuter avec leurs fans, partager un moment avec d’autres membres de la ligue ou même récolter des fonds pour la lutte contre le Covid-19. Certains ne manquent donc pas de créativité pour joindre l’utile l’agréable, même en plein confinement.

Lire aussi | Shaq dégoute la toile en affichant ses pieds sur Instagram

Publicité

Les séances d’entraînement

La quarantaine ne les empêche cependant pas de maintenir certaines habitudes du quotidien d’un sportif de haut niveau. S’ils n’ont plus le droit de se rendre dans les installations de leurs franchises, ni même de s’adonner à des workouts avec d’autres joueurs, ils doivent malgré tout se tenir aux exigences de leurs préparateurs physiques en vue de la reprise de la ligue.

LeBron James se place ainsi comme l’un des coachs à distance les plus suivis depuis quelques jours. et quand il ne s’agit pas de séance de musculation ou de cardio, d’autres travaillent leur tir ou leur dextérité. C’est le cas de Trae Young, qui veut avant tout maintenir son adresse de loin, ou de Matisse Thybulle, qui a dû faire avec les moyens du bord.

Publicité

Les activités cérébrales

Non pas que les autres activités citées précédemment ne mobilisaient pas le cerveau de nos joueurs préférés. Certaines occupations peuvent cependant plus facilement emprunter ce qualificatif, à l’image des séances de lecture d’Enes Kanter. Ce dernier justifie malgré tout ce passe-temps dans les colonnes de Bleacher Report par… l’absence de console de jeu chez lui.

Toujours sur B/R, Myles Turner indique par exemple qu’il profite de ce break pour réaliser quelque chose qu’il n’avait jamais eu le temps d’effectuer : construite un puzzle de 2000 pièces de Star Wars. Une entreprise qui pourrait bien s’accompagner de la réalisation d’un vaisseau spatial de la célèbre saga cinématographique, lui aussi décomposé en milliers de pièces. Et même pourquoi pas, imiter sa mère et se mettre à… la couture.

Publicité

Si vous n’avez toujours pas trouvé votre bonheur dans toute cette liste, vous pouvez toujours utiliser la méthode anti-ennui de Donte DiVincenzo : nettoyer sa maison sans qu’elle soit forcément sale.

Publicité

Dernières actualités