NBA – Le meilleur 5 all-time… uniquement avec des pivots

Durant l'été 1995, Hakeem Olajuwon et Shaquille O'Neal ont failli s'affronter dans un un-contre-un de légende
(DR)

Souvent caractérisés par leur taille, les pivots ont en réalité bien plus à offrir sur le terrain que de simples centimètres. Force de la nature ou orfèvre avec un ballon dans les mains, le poste 5 peut dominer de moult façons les raquettes NBA. Pour saluer ce large spectre de compétences, nous vous proposons un 5 all-time, composé uniquement… de pivots !

Publicité

Fut un temps, le poste de pivot était l’un des deux postes les plus importants au basket. Comme le meneur de jeu, un bon intérieur pouvait mener une franchise à la gloire et aux titres grâce à ses capacités physiques naturelles (demandez aux des Celtics de Bill Russell dans les années 60).

Mais avec le temps, le poste 5 a perdu en valeur. Dans une ligue qui se tourne de plus en plus vers le 3 points, le pivot n’est plus un élément vital dans l’équilibre d’une équipe… La preuve, les Rockets ont même fait le pari d’évoluer uniquement avec des joueurs de moins de 2m04… Pour prendre le contre-pied de ce small ball poussé à son paroxysme, voici un 5 majeur composé uniquement de pivot.

Meneur : Nikola Jokic

Sous les couleurs de Denver, Nikola Jokic s'impose comme meneur de jeu alors qu'il est pivot.
(crédit : David Zalubowski)

Stats en carrière : 16.9 points – 9.7 rebonds – 5.4 passes – 52.4% au tir – 33.8% à trois-points – 82.5% aux lancers francs (au 3 avril 2020)

Vous en connaissez beaucoup des pivots capables de remonter le ballon et distribuer le jeu mieux que ses propres meneurs ? Cette capacité fait de Nikola Jokic un véritable OVNI dans l’histoire. Lent, moins physique que la grande majorité de ses vis-à-vis, le pivot des Nuggets n’en reste pas moins dominant. Depuis la raquette, il peut trouver absolument n’importe qui sur le terrain avec une passe flamboyante ! Un choix somme toute évident.

Publicité

Arrière : Brook Lopez

(crédit : USA Today Sports/DR)

Stats en carrière : 16.8 points – 6.4 rebonds – 1.4 passe – 49.4% au tir – 33.8% à trois-points – 79% aux lancers francs (au 3 avril 2020)

Depuis la prise de pouvoir claire de Giannis Antetokounmpo dans la raquette des Bucks, Brook Lopez a du se muer en gâchette. Sur la saison 2018-2019, il a par exemple tenté plus de 500 tirs longue distance ! Sans hésitation le pivot qui ressemble le plus à un arrière…

Publicité

Ailier : Karl-Anthony Towns

karl-anthony towns poster
(crédit : DR)

Stats en carrière : 22.7 points – 11.8 rebonds – 2.8 passes – 53.4% au tir – 39.6% à trois-points – 83.1% aux lancers francs (au 3 avril 2020)

Il est peut-être un peu soft, il n’a quasiment aucune expérience des playoffs, mais Karl-Anthony Towns est vital dans cette équipe, pour la simple et bonne raison qu’il est peut-être le meilleur pivot tireur à 3 points de l’histoire. 41.2% de réussite dans l’exercice sur la saison 2019/2020, c’est très sérieux ! Et puis, sur l’aile, il pourra se créer lui même son tir balle en mains, chose qu’il est bien plus capable de faire que Brook Lopez.

Publicité

Ailier fort : Hakeem Olajuwon

(crédit : DR)

Stats en carrière : 21.8 points – 11.1 rebonds – 2.5 passes – 51.2% au tir – 20.2% à trois-points – 71.2% aux lancers francs

Dans une équipe qui aura sans doute énormément de mal à se créer des tirs extérieurs, il est important d’avoir une réelle option à mi-distance et dos au panier. Dans ce domaine, Hakeem Olajuwon est sans doute ce qui se fait de mieux dans l’histoire. Dans une ligue où les joueurs se basent souvent sur le physique plus que sur la technique, son « Dream Shake » serait dévastateur.

Publicité

Pivot : Shaquille O’Neal

(crédit : DR)

Stats en carrière : 23.7 points – 10.9 rebonds – 2.5 passes – 58.2% au tir – 4.5% à trois-points – 52.7% aux lancers francs

Si le but est de jouer avec des pivots, autant choisir le plus dominant de l’histoire. À coup sûr, le Shaq serait la cible d’une prise à deux sur chaque possession, ce qui laisserait un de ses partenaires ouvert. Bon, par contre, si l’adversaire décide de mettre en place un « Hack a Shaq » pour l’envoyer sur la ligne, ce sera plus compliqué.

6ème homme : Kareem Abdul-Jabbar

(crédit : focus on Sport/DR)

Stats en carrière : 24.6 points – 11.2 rebonds – 3.6 passes – 55.9% au tir – 5.6% à trois-points – 72.1% aux lancers francs

Si le Shaq est en difficulté sur la ligne des lancers francs, faire rentrer Kareem Abdul-Jabbar serait la meilleure solution. Très adroit, il serait également à même de scorer sur chaque action grâce à son inarrêtable skyhook. Un 6ème homme à la Lou Williams, à qui on demanderait simplement de marquer.

Les meilleurs 5 all-time uniquement avec :

Des meneurs (1)
Des arrières (2)
Des ailiers (3)
Des ailiers forts (4)
Des pivots (5)

Alors, qu’en pensez-vous ? Quels changements effectueriez-vous si vous étiez le coach ? N’hésitez pas à nous donner votre composition dans les commentaires !

Publicité

Dernières actualités