NBA – Le meilleur 5 all-time… uniquement avec des ailiers

ESPN

Dominée par les arrières pendant les années 2000, la NBA est devenue au cours de la décennie 2010 une ligue d’ailier. À un LeBron James déjà dominant sont venus s’ajouter des joueurs comme Kevin Durant, Paul George, Kawhi Leonard, faisant du poste 3 le poste le plus dominant. Pour honorer ces hommes à tout faire, voici un 5 majeur… composé uniquement avec… des ailiers.

Publicité

Meneur : LeBron James

LeBron James des Los Angeles Lakers
(crédit : DR)

Stats en carrière : 27.1 points – 7.4 passes – 7.4 rebonds – 50.4% au tir – 34.4% à trois-points – 73.5% aux lancers francs (au 14 avril 2020)

Si LeBron James était meneur de jeu, il serait sans hésitation l’un des 3 meilleurs postes 1 de l’histoire. Au delà de son physique de demi dieu lui permettant de marquer en pénétration comme il le désire, sa qualité de passe est sans doute son atout le plus développé. Sur un terrain, le King peut trouver n’importe lequel de ses coéquipiers dans le bon tempo pour un panier facile, la preuve étant qu’avant l’interruption de la saison, il était le meilleur passeur de la ligue avec 10.6 offrandes par rencontre. Un choix évident.

Publicité

Arrière : Kawhi Leonard

Kawhi Leonard écrabouille Daniel theis
(crédit : NBA/DR)

Stats en carrière : 18.6 points – 6.4 rebonds – 2.7 passes – 49.1% au tir – 38.1% à trois-points – 85.4% aux lancers francs (au 14 avril 2020)

En seulement 9 saisons dans la ligue, Kawhi Leonard s’est déjà imposé comme un joueur qui marquera l’histoire. Dans un poste d’arrière, « The Klaw » compensera les quelques errements défensifs de son meneur, tout en assumant la charge offensive qui sera la sienne. Tireur à 3 points plus que respectable, mobile, et capable de laisser le ballon aux autres, il est le profil idéal pour compléter ce « backcourt ».

Publicité

Ailier : Scottie Pippen

(crédit : DR)

Stats en carrière : 16.1 points – 6.4 rebonds – 5.2 passes – 47.3% au tir – 32.6% à trois-points – 70.4% aux lancers francs

La quintessence du poste 3, c’est lui. Grand mais pas trop (2m03), incroyablement costaud sans être trop lourd (95 kilos de muscles), Scottie Pippen est un véritable caméléon. Besoin de scoring ? Aucun souci, il peut mettre ses 20 points par match. Besoin d’aide au rebond ou à la création ? Il sait le faire aussi. Puis ses 10 sélections dans une NBA All-Defensive Team en disent long sur son talent de ce côté la du terrain. Courage à l’adversaire qui élimine Kawhi Leonard et se retrouve face au n°33 des Bulls…

Publicité

Ailier fort : Larry Bird

(crédit : DR)

Stats en carrière : 24.3 points – 10 rebonds – 6.3 passes – 49.6% au tir – 37.6% à trois-points – 88.6% aux lancers francs

Excellent tireur de loin, Larry Bird occuperait dans cet effectif un rôle de « Stretch 4 », dont il possède toutes les qualités. Moins mobile que ses partenaires, l’homme à la moustache serait une arme redouble dans le corner, ou sur pick and pop. Avec la balle dos au panier, il serait assez dominant pour attirer une prise à deux, et assez intelligent pour ressortir la gonfle sur un joueur démarqué. Et puis, il est sans conteste le meilleur rebondeur de ce groupe, ce qui aide pour jouer à l’intérieur.

Publicité

Pivot : Kevin Durant

Kevin Durant prêt à quitter la NBA ?
Forbes (DR)

Stats en carrière : 27 points – 7.1 rebonds – 4.1 passes – 49.3% au tir – 38.1% à trois-points – 88.3% aux lancers francs (au 14 avril 2020)

Très honnêtement, si Kevin Durant occupe ce poste, c’est uniquement en raison de sa taille. Qu’on le veuille ou non, et même s’il existe des contre-exemples, les centimètres comptent tous dans la raquette. « Officiellement » mesuré à 2m08, l’ailier des Nets serait capable de gêner de par sa taille les intérieurs adverses. Puis sa rapidité et son timing devraient lui permettre de gratter quelques interceptions et quelques contres. Offensivement en revanche, il serait injouable. Si un pivot à le malheur de le suivre au large, il le prendra de vitesse pour finir près de panier à chaque fois, sinon il tirera de loin. Un « cheat code » humain.

6ème homme : Julius Erving

Julius Erving
(crédit : DR)

Stats en carrière : 24.2 points – 8.5 passes – 4.2 rebonds – 50.6% au tir – 29.8% à trois-points – 77.7% aux lancers francs

Julius Erving est un pionnier dans le monde du basket. L’ailier moderne est toujours à son image, même plus de 40 ans après son entrée dans la ligue. Scoreur, rebondeur, organisateur… Son seul défaut reste son manque d’adresse extérieur, même si à son époque, ce n’était clairement pas vital. En sortie de banc, il ferait ce qu’il a fait mieux que personne durant sa carrière : transformer le sport en art du mouvement et du déplacement.

Les meilleurs 5 all-time uniquement avec :

Des meneurs (1)
Des arrières (2)
Des ailiers (3)
Des ailiers forts (4)
Des pivots (5)

Alors, qu’en pensez-vous ? Quels changements effectueriez-vous si vous étiez le coach ? N’hésitez pas à nous donner votre composition dans les commentaires !

Publicité

Dernières actualités