NBA – Le meilleur 5 all-time… uniquement avec des ailiers forts

Kevin Garnett raconte comment Tim Duncan lui a fait arrêter le trash talking
NBA.com (DR)

Sur un terrain de basket, c’est sans aucun doute le poste le moins « sexy » de tous. Pourtant, un ailier fort de haut niveau, qui trouve du plaisir à réaliser les tâches ingrates, peut changer à lui seul le visage et l’équilibre d’une équipe. En NBA, c’est d’ailleurs un poste qui a enfanté de nombreuses légendes. Alors pour mettre en avant un poste trop souvent relégué au second plan, voici un 5 majeur composé uniquement avec… des ailiers forts.

Publicité

Meneur : Giannis Antetokounmpo

NBA - L'incroyable statistique sur Giannis Antetokounmpo
(crédit : CBS Sports/DR)

Stats en carrière : 20 points – 8.9 rebonds – 4.3 passes – 52.5% au tir – 28.5% à trois-points – 72.4% aux lancers francs (au 17 avril 2020)

L’explosion de Giannis Antetokounmpo depuis 3 ans coïncide bizarrement avec son passage dans la raquette. Baladé de poste en poste au début de sa carrière, il a emmagasiné les nombreuses spécificités propres à chaque rôle, qu’il a ensuite su incorporer à la perfection dans son jeu. Aujourd’hui, le Greek Freak est un véritable métronome, totalement capable d’organiser le jeu de son équipe. Avec 5.8 passes par match sur la saison 2019-2020, il dispose des qualités de « playmaking » nécessaires pour évoluer à la mène sans trop de soucis.

Publicité

Arrière : Dirk Nowitzki

(crédit : NBA/DR)

Stats en carrière : 20.7 points – 7.5 rebonds – 2.4 passes – 47.1% au tir – 38% à trois-points – 87.9% aux lancers francs

Un arrière de 2m13, c’est rare, et peut n’avoir que très peu de sens aux yeux de certains. Mais quand on évoque les meilleurs postes 4 de l’histoire, il est le seul à représenter une menace sérieuse derrière l’arc. Puis dans une équipe aux fortes consonances 90′, il excellerait dans un rôle à la Michael Jordan, basé grandement sur le jeu mi-distance dos au panier. Quel arrière pourrait stopper son légendaire fadeaway à une jambe ? Défensivement, c’est moins ça, mais il y a de quoi compenser ses oublis autour de lui.

Publicité

Ailier : Charles Barkley

charles barkley sous le maillot des 76ers
(crédit : DR)

Stats en carrière : 22.1 points – 11.7 rebonds – 3.9 passes – 54.1% au tir – 26.6% à trois-points – 73.5% aux lancers francs

Avant d’avoir Zion Williamson, la NBA avait Charles Barkley. Certains ont tendance à l’oublier, mais avant d’être un consultant emblématique de la télévision américaine, « Chuck » était l’un des meilleurs athlètes de l’histoire. 1m98, 113 kilos de muscle, une détente folle, et une agilité de meneur, Barkley a tout en magasin pour être un ailier dominant. Si on omet ses difficultés derrières l’arc, il se fondrait à la perfection dans ce collectif.

Publicité

Ailier fort : Karl Malone

(crédit : DR)

Stats en carrière : 25 points – 10.1 rebonds – 3.6 passes – 51.6% au tir – 27.4% à trois-points – 74.2% aux lancers francs

Le poste 4 par excellence. Scoreur régulier (17 saisons avec plus de 20 points de moyenne), excellent rebondeur, Karl Malone a pour seul défaut d’avoir évolué en même temps que les Bulls de Michael Jordan. Sans cela, il aurait certainement une bague à son palmarès. Dans le jeu, sa parfaite maitrise du pick and roll est un atout considérable, même si sans John Stockton, il serait sans doute moins efficace. Vous pourriez tout de même compter sur lui pour mettre ses 20 points, quelque soit le moyen.

Publicité

Pivot : Tim Duncan

Tim Duncan a pris sa retraite en 2016 mais continue d'être payé par les Spurs
(crédit : Forbes/DR)

Stats en carrière : 19 points – 10.8 rebonds – 3 passes – 50.6% au tir – 17.9% à trois-points – 69.6% aux lancers francs

Devenu pivot une fois la trentaine passée, c’est bien au poste 4 que Tim Duncan a vécu ses plus belles années. 3 titres NBA en évoluant ailier fort, 3 titres de MVP des Finales, 2 titres de MVP de la saison régulière… Le n°21 des Spurs n’aura eu besoin que de 9 saisons pour s’imposer comme le meilleur joueur de l’histoire sur le poste. Au delà de ses stats, de son jeu, de sa mentalité, c’est de part sa grande expérience au coeur de la raquette qu’il est un choix logique pour démarrer pivot dans ce 5.

6ème homme : Kevin Garnett

(crédit : DR)

Stats en carrière : 17.8 points – 10 rebonds – 3.7 passes – 49.7% au tir – 27.5% à trois-points – 78.9% aux lancers francs

Sur le plan individuel, il est peut-être le meilleur joueur de cette liste. Au sommet de son art, Kevin Garnett est une force de la nature presque inarrêtable. Malheureusement, difficile de lui faire une place dans le 5. Alors en sortie de banc, écartez vous tous, donnez lui la balle, et laissez ce chien enragé détruire tout ce qui se présente face à lui avec son énergie folle. Dans cette équipe, le rôle « d’energizer » lui irait à merveille.

Les meilleurs 5 all-time uniquement avec :

Des meneurs (1)
Des arrières (2)
Des ailiers (3)
Des ailiers forts (4)
Des pivots (5)

Alors, qu’en pensez-vous ? Quels changements effectueriez-vous si vous étiez le coach ? N’hésitez pas à nous donner votre composition dans les commentaires !

Les dernières actualités