Publicité

NBA – 5 performances héroïques dans l’histoire des playoffs

« C’est dans les grands moments que se révèlent les grands hommes ». Un beau proverbe, qui fonctionne aussi avec les joueurs NBA. La preuve avec 5 performances véritablement héroïques dans l’histoire des playoffs.

Publicité

Cet article est la première partie de notre chronique. Vous pouvez ensuite découvrir 5 performances héroïques supplémentaires en cliquant ici.

Walt Frazier

Knicks vs Lakers, Finales 1970, Game 7

Dans une série finale palpitante où Lakers et Knicks se rendent coup pour coup en 1970 (aucune des deux équipes n’arrivent à gagner plus d’un match consécutif), Walt Frazier pose 36 points et 19 passes décisives dans le Game 7. En face, le grand Wilt Chamberlain ne peut que constater les dégâts, avant que les Knicks l’emportent 113 à 99 et décrochent ainsi leur tout premier titre de l’histoire.

Publicité

Hakeem Olajuwon

Rockets vs Sonics, second tour 1987, Game 6

Playoffs 1987. Au second tour, les Rockets d’Hakeem Olajuwon sont menés 3 à 2 dans la série face aux Sonics, mais The Dream n’est jamais aussi fort que dos au mur. Dans un Game 6 « win or go home », il balance une hallucinante feuille à 49 points, 25 rebonds et 6 contres. Il est malheureusement beaucoup trop seul dans l’effectif texan pour contenir les 73 points en cumulé du duo Ellis/Chambers. Seattle l’emporte 128 à 125 et gagne la série.

Publicité

Charles Barkley

Suns vs Sonics, Finales Ouest 1993, Game 5

Propulsé à un niveau stratosphérique lors de la saison 1992-1993, Charles Barkley aborde avec ses Suns les playoffs contre les Lakers (3-2) puis les Spurs (4-2). En Finales de Conférence, ils bataillent contre les Sonics. Lors du Game 5 à Phoenix, Barkley incendie littéralement Seattle avec un incroyable triple double à 43 points, 15 rebonds et 10 passes, le tout sous les chants « MVP, MVP » de la salle. La série pousse en 7 matchs, les Suns se qualifient mais échoueront en Finales contre les Bulls (4-2).

Publicité




Shaquille O’Neal

Lakers vs Kings, second tour 2001, Game 1

Dans le back-to-back des Lakers au début des années 2000, Shaquille O’Neal était l’arme fatale aux côtés de Kobe Bryant. Au second tour, en 2001, il démontre une nouvelle fois toute sa dangerosité en playoffs : 44 points, 21 rebonds et 7 contres sur la tronche des Kings. Ça vous terrifie immédiatement une franchise ça. La suite, on la connait : Los Angeles ira prendre le titre quelques semaines plus tard.

Publicité

Michael Jordan

Bulls vs Jazz, Finales 1997, Game 5

Le mythique « Flu Game », ce cinquième match des Finales 1997 où Michael Jordan enfile le maillot à moitié mort avant de marcher sur le Jazz. Si plusieurs théories circulent à ce sujet (intoxication alimentaire, soirée un peu trop arrosée…), on vous propose de revivre cette épopée légendaire dans cet article.

Jordan Michael Flu Game
(crédit : DR)

Voir 5 performances héroïques de plus (LeBron, Magic, Wilt…)

Bien évidemment, cette liste n’est pas exhaustive et d’autres performances peuvent/pourront venir la compléter. De nouveaux numéros sont d’ailleurs à prévoir dans la chronique. Restez à l’affût !

En direct : toute l'actu NBA