Publicité

NBA – La jeune star ingrate dont Shaq a détruit la carrière par vengeance

shaquille o'neal los angeles lakers
(DR)

Se moquer de Shaquille O’Neal dans les médias lors de son prime avec les Lakers, c’était osé… Alors le faire devant lui était carrément suicidaire. Un jeune joueur du Jazz l’a payé très cher en 1998, d’après les propos de Karl Malone. Il raconte la scène.

Publicité

Dans la liste des joueurs qu’il ne valait mieux pas énerver dans les années 1990, il y a forcément Michael Jordan, qui ne ratait pas la moindre occasions de faire ravaler leurs propos à ses détracteurs. Puis derrière lui se trouvait un certain Shaquille O’Neal.

En fait, le jeune Shaq avait tellement besoin de sources de motivation extérieures qu’il n’hésitait pas à inventer de gros mensonges pour avoir la rage de vaincre. Quitte d’ailleurs à écorner l’image de gendre idéal de David Robinson avant d’affronter les Spurs. Vous voyez le niveau.

Publicité

Si l’Admiral était la victime d’une invention loufoque, un joueur a réellement réussi à mettre le Shaq hors de lui : Greg Ostertag. Sélectionné par le Jazz en 28ème position de la draft 1995, le pivot était l’un des seuls à tenir tête à la superstar des Lakers. La preuve, lors des playoffs 1997, il a même signé un match à 9 contres sur l’intérieur le plus dominant de l’histoire !

Puis un an plus tard, pas rassasié, il participe activement au sweep de Los Angeles… Mais ce qui aurait du être le point de départ d’une grande ascension vers le succès sera finalement le début de la fin pour Ostertag. Car pendant la série, il commet une erreur fatale : trash-talker Shaquille O’Neal.

Lire aussi | Le joueur méconnu que Shaquille ONeal protégeait coûte que coûte

Publicité

Karl Malone expliquait dans l’émission NBA Inside Stuff : 90’s Reunion comment cet incident a brisé la carrière de son ancien coéquipier :

Nous avions un jeune joueur sur le point de devenir une star. Il était ce dont on avait besoin pour remporter un titre. Jusqu’au jour où nous avons affronté les Lakers lors de la pré-saison 1998-1999 (quelques mois après son trash-talking, ndlr).

Shaq l’a giflé tellement fort qu’il a perdu ses lentilles de contact. Il a ruiné Greg Ostertag mentalement pour le reste de sa vie. Il m’avait pourtant prévenu avant le match.

Publicité




Il m’avait dit : « Karl, tu diras à ce connard que je vais le gifler de toutes mes forces quand je le verrai »… Et il n’a pas menti ! On attendait dans le tunnel pour rentrer faire notre shoot around, et là, Shaq fonce vers Ostertag, et il lui balance : « je t’avais dit de ne plus mal parler ».

Avant qu’on puisse réagir, Greg était allongé sur le sol en train de chercher ses lentilles de contact…

Prendre une gifle d’un beau bébé de 2m16 et 150 kilos, ça change un homme. Ce n’est donc pas un mystère si Greg Ostertag n’était plus le même joueur après l’incident. En tout cas, le Shaq ne semble pas particulièrement regretter son geste, puisqu’il est hilare dès qu’on le lui rappelle.

Publicité

Si les coups ne sont jamais acceptables sur un terrain, cet épisode aura au moins eu le mérite d’enseigner une leçon à la ligue : il ne faut surtout pas se moquer de Shaquille O’Neal. Les conséquences d’un tel affront sont terribles.

Feed NBA 24/24