Publicité

NBA – 5 joueurs bien trop forts pour leur équipe

bill simmons taille trae young
Sports Illustrated (DR)

Malheureusement pour certains joueurs, talent ne rime pas toujours avec victoires. Parce que le basket est un sport éminemment collectif, un joueur ne peut pas forcément transformer le visage d’une franchise en un claquement de doigts. Voici 5 joueurs All-Star (ou presque) qui sont bien trop forts pour leur équipe actuelle.

Publicité

De’Aaron Fox – Sacramento Kings

De'Aaron Fox
(crédit : DR)

La dernière fois que les Kings ont joué les playoffs, en 2006, De’Aaron Fox était encore à l’école primaire. Cela vous donne une idée des soucis qu’ont eu les dirigeants californiens à bâtir un roster solide. Heureusement, les choses devraient vite changer. Avec Buddy Hield et Bogdan Bogdanovic, « Swipa » possède des coéquipiers sur qui il peut se reposer, et Sacramento semble en bonne voie pour retrouver la postseason derrière un Fox en constante progression. En cas d’échec, il pourrait vite avoir des envies d’ailleurs.

Publicité

Trae Young – Atlanta Hawks

Trae Young des Atlanta Hawks
(crédit : DR)

À Atlanta, la situation est bien différente de Sacramento, puisque le talent ne manque pas en Georgie. John Collins, Kevin Huerter, Cam Reddish… tous sont promis à un avenir brillant en NBA. Le problème, c’est que Trae Young n’a pas le temps d’attendre l’éclosion de ses coéquipiers pour rêver. Un chiffre prouve la « Young dépendance » des Hawks. Avec le All-Star sur le terrain, Atlanta score en moyenne 111.2 points sur 100 possessions. Sans lui, ce chiffre passe à 95.7… Mais Trae-TL a les clés en mains pour améliorer sa situation : commencer à défendre.

Publicité

Devin Booker – Phoenix Suns

devin booker clash bill simmons
(crédit : DR)

Phoenix est l’une des pires équipes de la ligue sur les 5 dernières années. Il suffit d’ailleurs de regarder le terrible bilan de Devin Booker depuis son arrivée en NBA pour s’en rendre compte. Si Booker n’est pas innocent avec sa défense douteuse, il n’en reste pas moins un superbe joueur. Avec au moins 26 points et 6 passes de moyenne sur ses deux dernières saisons, il mérite son statut de All-Star, et il mérite surtout d’être mieux entouré. Dans le cas contraire, les rumeurs de trade vont fleurir !

Publicité




Karl-Anthony Towns – Minnesota Timberwolves

NBA - Le record totalement inattendu de Karl-Anthony Towns
(crédit : SB Nation/DR)

Karl-Anthony Towns est un joueur unique dans l’histoire de la NBA… Il est en effet le premier à avoir fusionner parfaitement les qualités des pivots à l’ancienne, avec le tir extérieur requis aujourd’hui dans cette ligue tournée sur le 3 points. La preuve, il a rentré cette saison 41% de ses 8 3 points pris chaque match. Le problème c’est que ni lui, ni les Wolves ne baignent dans la culture de la gagne. Trop gentil ? Trop soft ? Peut-être. Mais c’est aux dirigeants de trouver le joueur qui saura le sublimer et l’endurcir. À voir ce que donnera son association avec son ami D’Angelo Russell.

Publicité

Bradley Beal – Washington Wizards

forte réaction de bradley beal après l'annonce des remplaçants du all-star game
(crédit : Todd Kirkland)

30.5… C’est le nombre de points marqués par Bradley Beal cette saison, le deuxième plus haut total derrière James Harden. L’arrière n’est pas convoité par les meilleures équipes de la ligue pour rien : il est un formidable attaquant, dans une équipe qui ne lui permettra sûrement jamais d’exploiter tout son potentiel. Puis surtout, contrairement à tous les autres joueurs de cette liste, il a connu le goût du succès en playoffs. Il ne tiendra sûrement pas longtemps dans le marasme de Washington.

Lire aussi : Les 5 joueurs les plus surcotés de la ligue dans de bonnes équipes

Si pour certains joueurs le succès semble à portée de bras dans leur équipe actuelle, pour d’autres, il sera presque inévitable de faire ses valises pour rêver plus grand.

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA