NBA – Ja Morant obligé de se justifier après sa sortie polémique

0

Pris dans un tourbillon médiatique qu’il a lui même déclenché il y a quelques heures, Ja Morant a tenu a faire marche arrière concernant sa story Instagram si décriée.

Publicité

La jeunesse peut parfois jouer des mauvais tours, surtout sur les réseaux sociaux. Malheureusement, les grands espoirs de la NBA ne peuvent pas se permettre ce genre d’écarts, de par leur notoriété et la taille croissante de leur fanbase. C’est l’expérience à laquelle Ja Morant se voit actuellement confronté.

Depuis octobre et le début de sa carrière professionnelle, le meneur des Grizzlies ne nous a pas forcément habitués aux faux pas médiatiques. Plutôt discret en dehors des parquets, il s’était simplement distingué en février dernier avec une prise de position à l’encontre de son ancien coéquipier, Andre Iguodala.

Depuis, rien d’alarmant à signaler dans le comportement extra-sportif de l’ancien de Murray State. Ce, jusqu’à ce dimanche 28 juin. Sur son compte Instagram, il a ainsi relayé un maillot ultra-polémique de lui, s’attaquant indirectement aux forces de police des États-Unis.

En guise de contexte, il faut rappeler l’initiative de la ligue en vue de la reprise. Cette dernière, pour permettre à ses joueurs de continuer leur combat face aux injustices sociales et au racisme systémique, compterait ainsi leur laisser choisir la mention qu’ils souhaitent mettre à la place de leur nom sur leur jersey.

Une nouvelle qui a donc inspiré un internaute à remixer le maillot de Morant, avant que ce dernier ne se montre très insouciant et en partage le résultat sur le réseau social. Face aux nombreuses critiques qu’il a reçues, le probable futur Rookie de l’Année a rédigé le message d’excuses et d’explications suivant.

Lire aussi | Enes Kanter envoie un missile à Erdogan avec… un faux maillot !

Publicité

Je voudrais dans un premier temps présenter mes excuses pour avoir reposté quelque chose qui ne reflétait pas clairement et précisément ce que je voulais exprimer. Ma publication visait les mauvais policiers qui s’en sortent malgré le meurtre d’hommes et de femmes noirs non-armés, et ceux qui continuent à harceler les manifestants paisibles de Black Lives Matter.

Je sais qu’il y a de bons policiers « de la 12 ». J’en connais quelques uns, et certains font partie de ma famille. Je suis reconnaissant envers les policiers de Murray State qui ont pris soin de moi, et envers les policiers qui continuent à me surveiller aux Grizzlies. Nous avons BESOIN de bons policiers pour montrer la voie et s’assurer que d’autres n’abusent pas de leur pouvoir.

Une déclaration forcément bien plus intelligente et raisonnée de la part de Ja, qui rassurera certainement ses dirigeants et Adam Silver. On imagine qu’il va désormais passer de longues heures à réfléchir à un message bien plus représentatif de sa pensée, pour pouvoir l’étrenner fièrement à partir du 31 juillet.

Conscient de sa sortie de route, Ja Morant est rapidement revenu sur les rails avec ce communiqué explicatif. Une réaction rapide que devrait voir d’un bon œil la ligue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.