Publicité

NBA – Les 8 joueurs qui seront les plus difficiles à remplacer à Orlando

Christian Petersen

À l’approche de la reprise de la saison NBA, plusieurs joueurs ont décliné l’invitation de la ligue pour Disney World. Quelles sont les plus grosses pertes à déplorer pour les franchises concernées ? CBS Sports a tenté d’établir un classement de valeur des principaux concernés.

Publicité

Pour dresser cette liste, le média américain s’est basé sur plusieurs statistiques avancées censées représenter l’apport d’un joueur pour son équipe. Sont ainsi compilés le Real Plus-Minus (RPM), le Box Plus-Minus (BPM), la Value Over Replacement Player (VORP), les Win Shares pour 48 Minutes (WS/48) et le classique Player Efficiency Rating (PER).

Toutes ces mesures permettent pour chaque joueur d’obtenir un « stat rank », qui offre un aperçu de son impact pour son équipe par rapport aux autres membres de la ligue. Pour vous donner un ordre d’idée, Giannis Antetokounmpo obtient un chiffre global de 1.2 avec un tel calcul, pendant qu’un joueur lambda comme James Ennis obtient la valeur de 305.8. Commençons sans plus tarder !

Publicité

8. Wilson Chandler – Brooklyn Nets

Stat rank : 395.4

Avec 21 minutes par match cette saison, Wilson Chandler ne justifiait pas vraiment son temps de jeu. Ses 5.9 points, 4.1 rebonds et 1.1 passe illustrent en partie cet aspect, et les stats avancées n’arrangent pas son cas. Il ne sera donc certainement pas la plus grosse perte à déplorer côté Brooklyn, puisque l’un de ses coéquipiers se place bien plus haut dans le classement.

7. Avery Bradley – Los Angeles Lakers

Stat rank : 312.6

La décision d’Avery Bradley de ne pas accompagner ses coéquipiers des Lakers en Floride a fait les gros titres… et pourtant. Si sa défense et ses capacités de shooteur sont mises en avant depuis plusieurs jours, son apport global n’apparait pas si important qu’on pourrait le croire dans les stats avancées. J.R. Smith en mode playoffs pourrait donc bien se révéler être un remplaçant à la hauteur.

Publicité

6. Victor Oladipo -Indiana Pacers

Stat rank : 308.4

Obligé de déclarer forfait pour la fin de saison de par sa volonté de retrouver toutes ses sensations durant l’été après sa grave blessure, Victor Oladipo pouvait lui aussi représenter une perte majeure. Mais son statut d’ancien All-Star n’est pas parvenu à cacher ses carences cette année. Méconnaissable sur les derniers mois, l’arrière ne se sentait peut-être pas prêt pour retrouver un grand rôle dans son équipe.

5. Thabo Sefolosha – Houston Rockets

Stat rank : 292.4

Avec seulement 10 minutes de temps de jeu en moyenne cette saison, Thabo Sefolosha n’occupait pas une grande place dans l’esprit de son coach, Mike D’Antoni. Le vétéran suisse, habile défenseur, a récemment appris le nom de son remplaçant dans l’effectif des Rockets, et ce dernier présente un profil finalement très similaire au sien. Pas de quoi grandement s’inquiéter au Texas, donc.

Publicité




4. Trevor Ariza – Portland Trail Blazers

Stat rank : 219.2

Les statistiques de Trevor Ariza cette saison sont quelque peu faussées par ses performances avec les Kings, chez qui il n’était que l’ombre de lui-même. Depuis son arrivée à Portland, il entrait pleinement dans la rotation de Terry Stotts sur l’aile, et semblait avoir pris une belle place dans le vestiaire. Quand on sait l’enjeu de la fin de saison pour les Blazers, le vide laissé par le vétéran pourrait leur coûter très cher.

3. Willie Cauley-Stein – Dallas Mavericks

Stat rank : 135.8

Cette fois-ci, les jolis chiffres présentés par Willie Cauley-Stein sont en grande partie dû à sa moitié de saison aux Warriors, où il occupait un rôle proéminent. À Dallas, sa place dans la rotation a souvent été modifiée, mais ses entrées auraient pu faire du bien en l’absence de Dwight Powell dans la peinture. Rick Carlisle devra donc certainement se reposer sur un Kristaps Porzingis en 5 plus souvent qu’il ne l’aurait souhaité.

Publicité

2. Davis Bertans – Washington Wizards

Stat rank : 115.6

Le cas de Davis Bertans est particulier de par la raison qui l’a motivé à refuser de se rendre à Orlando. Les Wizards devront malgré tout composer avec le choix du shooteur letton, qui se révélait précieux cette saison. Il occupait par exemple la 23ème place du classement du Real Plus-Minus, devant des joueurs comme Rudy Gobert, Pascal Siakam et Jayson Tatum. Excusez du peu.

1. DeAndre Jordan – Brooklyn Nets

Stat rank : 81.8

Même si sa saison pouvait paraitre assez banal du côté de Brooklyn, DeAndre Jordan apparait dans le Top 60 de la ligue en matière de BPM, VORP, PER et WS/48. Touché par le coronavirus, le pivot verra donc Jarrett Allen essayer de pallier son forfait de la meilleure des manières au poste 5, dans une équipe des Nets déjà décimée.

Lire aussi : Les 5 meilleures affaires à saisir lors de la prochaine free agency

On observe donc que, tandis que les forfaits d’Avery Bradley et de Victor Oladipo sont les plus évoqués ces derniers jours, ils pourraient ne pas être les plus couteux en vue de la reprise de la saison si l’on en croit les stats avancées.

Feed NBA 24/24