NBA – Pourquoi les Lakers ont raté Derrick Rose à la deadline

0

Longtemps donné partant, Derrick Rose a finalement terminé sa saison à Détroit. Parmi les équipes sur le coup, de nombreux prétendants au titre étaient à l’affût… dont les Lakers. Alors pourquoi le deal n’a-t-il pas abouti ? Bleacher Report a les réponses.

Publicité

Depuis quelques années, Derrick Rose est un modèle. Loin des highlights, des gros marchés, du spotlight qui était le sien à son pic, Pooh est revenu de l’enfer pour s’affirmer comme un solide scoreur vétéran, irréprochable dans son comportement.

Une renaissance qui lui a valu l’intérêt de plusieurs contenders, sans pour autant qu’aucune tractation n’aboutisse. La raison principale ? Les Pistons étaient trop gourmands, tout simplement. Un exécutif anonyme confirme et tacle, certain que Détroit aurait dû accepter une offre :

Ils en ont trop demandé. Ils ont très mal géré la situation. C’était le moment idéal pour le trader. L’équipe qui l’aurait récupéré aurait pu le garder frais pour les playoffs, et son impact aurait été là : il aurait transformé une équipe de premier tour en une équipe de deuxième tour, et il aurait fait basculer les Lakers ou les Clippers.

Lire aussi | LeBron en partant pour la bulle : « J’ai l’impression d’aller en prison »

Attention, les Pistons ne sont pas les seuls fautifs d’après Bleacher Report, qui a enquêté sur les dessous de ce non-trade pourtant annoncé. Du côté des acheteurs, on s’est aussi montré frileux. « Je pensais qu’il aurait plus de valeur », glisse le président d’une équipe.

Quoiqu’il en soit, parmi les franchises liées à Rose, le cas des Lakers interpelle forcément. A la recherche d’un meneur durant toute la saison, les Angelinos voyaient en l’ancien Bull le fit parfait pour booster leurs chances de titre. Malheureusement, les règles du salary cap ont empêché Los Angeles de trader son pick du premier tour 2020, car le pick 2021 a été envoyé à New Orleans dans le cadre du trade Anthony Davis.

Publicité

Cette impossibilité de glisser le first-rounder dans le package, alors qu’il s’agissait de la demande minimale exigée par Détroit, a sonné le glas des négociations. Un GM de la conférence Est résume la situation :

Beaucoup de gens ont appelé pour lui, mais quand venait l’heure de payer…

Au final, Derrick Rose est donc resté dans le Michigan, et avec un an de contrat restant, on se demande si c’était la meilleure solution et pour lui, et pour les Pistons. Les Lakers, eux, doivent encore s’en mordre les doigts…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.