NBA – Ultime chance pour James Harden et Russell Westbrook ?

0

Alors qu’ils évoluent ensemble depuis cette saison, James Harden et Russell Westbrook n’auront peut-être pas beaucoup d’opportunités de gagner un titre à Houston. A vrai dire, cette saison pourrait être la seule.

Publicité

Dans la jungle de la conférence Ouest, les Clippers et les Lakers font partie des favoris pour arriver en grande finale. La compétition promet d’être très relevée, et encore plus avec le cadre très spécial que vivent les joueurs à Orlando. Dans tout ça, on retrouve les Rockets avec un duo de choc : James Harden et Russell Westbrook.

Est-ce l’année des Texans ? Maintenant que les éternels ennemis des Warriors sont hors-course, on aurait presque envie de dire que oui. Mais avec les deux franchises de Los Angeles, la difficulté n’a jamais été aussi importante pour Houston. Ce sera pourtant à Harden, l’un des plus gros scoreurs de son époque, de porter ses coéquipiers.

Possible ? Kendrick Perkins le pense. Voici ce qu’il déclarait il y a quelques semaines.

James travaille à la salle et il va être dangereux. On parle d’un gars qui est l’un des scoreurs les plus prolifiques. Il vient de perdre du poids et il est dévoué ? Ça va être dangereux. Cela place les Rockets tout là-haut comme favori pour remporter le titre si la saison reprend.

Car oui, aux dernières nouvelles, Harden a perdu du poids avec à la clé une impressionnante transformation physique. L’arrière n’a pas été aperçu depuis quelques semaines publiquement, et on espère pour lui et Houston qu’il n’a pas repris un peu. La réponse devrait intervenir d’ici la semaine prochaine, l’ancien MVP n’étant pas encore en Floride.

Mais est-ce suffisant pour faire basculer les Rockets au rang des favoris ? Comment seront impactées les performances du Barbu en cas de perte de poids ? De nombreuses questions à se poser là-dessus subsistent. Ce qui est sûr, qu’avec ou sans changement physique d’Harden, beaucoup sont sceptiques concernant la franchise texane.

C’est le cas par exemple de cet exécutif auprès de Bleacher Report :

Confier la grande majorité de votre attaque à un seul joueur n’est pas vraiment idéal. On touche quelque chose qui peut être un vrai problème dans la construction d’une équipe. Reste à savoir comment votre second joueur arrive à être complémentaire avec le premier.

Le second joueur ici, c’est Westbrook. Quand Harden a cartonné les premiers mois de compétition, Russell était en difficulté, notamment à trois points (25.4% sur la saison). Depuis le début de l’année 2020, les choses vont mieux pour l’ancien du Thunder : plus d’agressivité, moins de tirs tentés derrière l’arc.

Mais cette période coincide également avec une baisse de régime pour Harden. Rien d’inquiétant, mais la question se pose : les deux hommes peuvent-ils évoluer à leur meilleur niveau en même temps ? Mike D’Antoni n’aura pas beaucoup de temps pour le découvrir.

Lire aussi | Russell Westbrook est-il un bon coéquipier ?

Et là est le problème. En playoffs, les tactiques sont différentes, et comptez sur les franchises pour cadenasser le plus possible Harden comme l’explique un scout :

Les playoffs sont beaucoup plus scrutés par les scouts, les franchises sont même sur-préparées avant d’y aller. Donc si vous avez un joueur qui a souvent le ballon, les coachs vont trouver un moyen à ce propos. Il y a une possibilité de forcer Harden à lâcher le ballon, et laisser Ben McLemore, Austin Rivers et les autres à mener l’action.

Deux défenseurs constants sur le numéro 13 de Houston ? C’est sans doute une tactique qui sera tentée par certains coachs.

Publicité

Mais le plus inquiétant dans tout ça, c’est que cette seule et unique saison avec cet effectif pourrait bien être la seule chance de remporter un titre. Howard Beck de Bleacher Report l’explique ainsi :

Mike D’Antoni est dans la dernière année de son contrat. Daryl Morey est vulnérable après son tweet controversé sur Hong Kong l’automne dernier. Il est dur de savoir comment les playoffs vont impacter le futur de tout le monde.

Pourtant, les Rockets vont devenir l’une des plus vieilles rotations de la ligue, avec deux stars dans les dernières années de leur prime. Harden va avoir 31 ans le 26 août, une fois que le premier tour des playoffs sera terminé. Westbrook aura 32 ans en novembre.

L’Ouest sera encore plus dur l’an prochain, avec les Lakers et les Clippers, les Warriors seront en pleine santé, puis les Pelicans et les Mavericks grandissent. Il y a sentiment d’urgence à avoir.

Il est clair que les Rockets ne sont pas dans une situation idéale. Morey a tout donné l’été dernier pour offrir une chance aux Rockets de gagner le titre, cette saison 2019/20 pourrait donc être leur seul espoir. Pour un scout expérimenté de la ligue, c’est maintenant ou jamais pour Houston :

C’est leur dernière danse à eux.

James Harden et Russell Westbrook jouent gros dans les mois à venir. Après quelques mois de partenariat, leur association pourrait rapidement prendre fin dans le pire des scénarios. C’est l’heure de gagner.

Les commentaires sont fermés.