NBA – Quelles solutions internes pour remplacer Rondo aux Lakers ?

0

Absent pour 6 à 8 semaines à cause d’une fracture au pouce, Rajon Rondo laisse la base arrière des Lakers déplumée. Quelles alternatives au vétéran s’offrent dorénavant à Frank Vogel en interne ?

Publicité

Alors que la NBA n’a même pas encore repris, les mauvaises nouvelles se succèdent pour les Lakers, et notamment pour leur backcourt. Il y a désormais quelques semaines, c’est Avery Bradley qui annonçait qu’il n’effectuerait pas le déplacement jusqu’à Orlando pour la fin de saison. Désormais, c’est un autre arrière de l’équipe qui doit faire une croix sur la reprise.

Dans la nuit de dimanche à lundi, Shams Charania révélait en effet que Rajon Rondo venait de contracter une fracture du pouce lors d’une séance d’entrainement, et qu’il allait devoir subir une opération. L’insider de The Athletic a même accompagné son tweet d’une première estimation quant à la durée d’indisponibilité du meneur, évaluée entre 6 et 8 semaines.

L’heure n’est pas pour autant à surévaluer l’impact de cette blessure, et de l’absence du vétéran sur les premières semaines de compétition. Ce dernier faisait partie des joueurs des Lakers dont la production cette saison interrogeait à l’approche des playoffs. Son temps de jeu moyen de 20.9 minutes par match démontrait malgré tout son importance dans la rotation de Frank Vogel.

Les réactions à cette nouvelle sont donc contrastées chez les fans des Angelinos, mais laissent quoi qu’il en soit un vide dans le roster de la franchise. Un vide qui ne pourra d’ailleurs pas être comblé par la signature d’un nouveau joueur, comme l’a rappelé Bobby Marks, pour le plus grand désarroi de Mario Chalmers. Vogel va donc devoir se montrer inventif avec les joueurs dont il dispose actuellement.

Problème : la profondeur de son effectif à l’arrière n’est pas forcément aussi riche qu’il le souhaiterait. Malgré les récentes arrivées de Dion Waiters et J.R. Smith dans le roster, aucun ne possède un profil de meneur similaire à celui de Rondo. Les deux seules options alternatives au poste 1 se révèlent ainsi être Alex Caruso et Quinn Cook.

Lire aussi | Un amusant tweet de 2011 d’Anthony Davis sur LeBron refait surface

Suite au désistement d’Avery Bradley, on s’attendait déjà à voir le temps de jeu de Caruso augmenté dans les prochaines semaines. Cette tendance se voit d’autant plus confirmée à présent. Mais les 20 minutes habituellement attribuées à Rondo ne pourront pas être en totalité redistribuées au Bald Mamba.

Publicité

La solution la plus évidente pour le coaching staff des Lakers serait alors d’augmenter le nombre de minutes passées au poste de meneur par LeBron James. Le King a montré depuis octobre, notamment au début des rencontres, qu’il était capable de mener l’attaque des siens avec efficacité. Les périodes où il retrouvait un poste d’ailier/ailier fort devraient donc logiquement s’amenuiser.

Les Kyle Kuzma et autres Markieff Morris auraient alors une sérieuse carte à jouer dans cette nouvelle configuration. Pour ce qui est de l’utilisation de Quinn Cook, relégué au bout du banc cette saison, elle pourrait elle aussi être modifiée. Il pourrait ainsi disputer plus de minutes qu’à l’habitude sur la fin de saison régulière, mais ne devrait pas conserver un grand rôle une fois les playoffs venus.

Enfin, par effet ricochet, J.R. Smith et Dion Waiters ont de quoi se réjouir. Tandis que leur nouveau coach ne se montrait pas vraiment très enthousiaste à l’idée de les utiliser régulièrement sur la fin de saison, il pourrait désormais revoir son jugement. Les matchs de préparation lui permettront en tout cas à coup sûr d’offrir du temps de jeu à ses deux recrues.

Malgré une profondeur d’effectif pas forcément très importante au poste de meneur, Frank Vogel et les Lakers disposent a priori des armes nécessaires pour pallier la blessure de Rajon Rondo. Tout du moins temporairement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.