NBA – Un gros prospect fait un appel du pied aux Knicks

la séquence débile des knicks
Adam Hunger

En quête d’un meneur lors de la prochaine Draft, les Knicks ne manquent pas d’options dans la cuvée à venir. Après LaMelo Ball, c’est un autre prospect attendu dans le Top 10 qui verrait d’un bon œil le fait d’évoluer à New York.

Publicité

Les années passent et se ressemblent pour les Knicks. Pour la 7ème saison consécutive, la franchise new-yorkaise ne participera pas aux playoffs, et ses fans passeront leur été à attendre avec impatience et excitation la Draft. 12èmes à l’Est, ils n’ont que 9% de chance de recevoir le 1st pick, et devraient dans le pire des cas hériter du 10ème.

Quelle que soit la position qui leur sera attribuée lors de la lottery, le 25 août prochain, ils souhaiteront a priori renforcer un poste en particulier : celui de meneur. Et même si la prochaine cuvée ne s’annonce pas des plus mémorables, elle renferme malgré tout des joueurs capables de répondre à leurs exigences.

Publicité

Parmi eux, LaMelo Ball, qui aurait déjà exprimé son désir de rejoindre la Big Apple, mais aussi les Français Killian Hayes et Théo Maledon. Un autre jeune meneur reçoit également le plébiscite des experts en tant que probable futur lottery pick, à savoir Cole Anthony. Et visiblement, lui non plus ne cracherait pas sur la destination New York.

Lire aussi | Les Warriors ont leur priorité de l’été, Hayes en embuscade ?

Je ne peux pas dire que je n’y ai pas pensé. Ce serait génial de pouvoir jouer devant ma famille.

Publicité

Fils de Greg Anthony, ancien joueur des Knicks, il a passé la quasi-totalité de sa jeunesse à Manhattan, et même une bonne partie de son cursus scolaire à la Archbishop Molloy High School locale. Finalement, c’est sous les couleurs de la prestigieuse Oak Hill Academy qu’il s’est révélé au grand public, avant de rejoindre la fac de North Carolina.

Sa déclaration ne vient pas de nulle part, puisqu’il a déjà été évoqué en tant que piste principale des dirigeants new-yorkais par le passé. Le souci, c’est que ses faibles pourcentages en NCAA semblent avoir pris le dessus sur sa hype au sortir du circuit lycéen, et l’ont vu légèrement chuter dans les dernières mock drafts. Il devra donc espérer que la lottery ne se montre pas clémente avec les Knicks, comme elle a su le faire par le passé, pour voir son rêve être exaucé.

Publicité

Malgré des résultats en berne ces dernières années, le marché des Knicks et leur nouveau projet semble particulièrement plaire aux jeunes prospects. Cole Anthony se dit en tout cas partant.

Draft 2020 NBA 24/24 New York Knicks

Publicité

Dernières actualités