NBA – Le très mauvais tour joué par des Rockets aux Bucks

Giannis Antetokounmpo défend sur James Harden lors d’un match opposant les Houston Rockets aux Milwaukee Bucks
Tim Warner

A cause de l’embrouille entre leurs stars James Harden et Giannis Antetokounmpo, Rockets et Bucks sont aujourd’hui vus comme des rivaux. Conscients de cette petite guerre sportive, les joueurs de Houston ont joué un bien mauvais à Milwaukee… On vous explique.

Publicité

Depuis les commentaires piquants de James Harden à l’encontre de Giannis Antetokounmpo (le Barbu a affirmé que le MVP en titre ne possédait pas un énorme talent et qu’il savait juste courir droit et dunker), une rivalité est née entre les Rockets et les Bucks.

Depuis, le moindre affrontement entre les deux All-Stars est vu comme un évènement, et le dernier en date, dans la bulle, n’a pas fait exception. Non seulement les Rockets se sont imposés, mais Harden a fait preuve d’une envie folle, en stoppant notamment Giannis sur certaines séquences défensives.

Publicité


Et cette défaite (116-120) a sans doute eu un petit impact sur le moral des troupes du côté Milwaukee. La preuve, ce mardi soir, les hommes de Mike Budenholzer sont à nouveau tombés face à des Nets pourtant en lambeaux (119-116).

Publicité

Après la rencontre, Garrett Temple, second meilleur marqueur du match avec 19 points, a révélé le secret de la bonne performance des Nets. D’après le meneur chargé de suppléer Kyrie Irving et Spencer Dinwiddie, Brooklyn a pu rivaliser avec Milwaukee grâce aux précieux conseils… des Rockets. La vie dans la bulle est décidément folle.

Lire aussi | Ultra clutch, Carmelo Anthony prend sa revanche contre les Rockets

Publicité

Garrett Temple a affirmé que les Nets ont vu les Rockets à la piscine la veille du match. Ils leur ont dit qu’ils devaient affronter Milwaukee, et apparemment, les joueurs de Houston ont donné énormément de conseils sur comment procéder pour battre les Bucks.

On ne sait pas quels conseils les Rockets ont pu donner aux Nets, mais ils doivent avoir la recette magique pour faire tomber Milwaukee. Car pour que Brooklyn s’impose face au leader de la conférence Est sans Kevin DurantKyrie Irving, DeAndre Jordan, Spencer Dinwiddie, Wilson Chandler, Taurean Prince, Caris LeVert et Jarrett Allen, il fallait presque un miracle.

Publicité

En tout cas, la victoire fait du bien aux Nets, qui s’éloignent d’un éventuel « play-in ». Ils peuvent en partie remercier les Rockets !


Malgré les conseils affutés des Rockets, ce résultat est à minimiser pour les Bucks, puisque les titulaires n’ont joué qu’une quinzaine de minutes !

Les dernières actualités