NBA – Les 3 stats qui font peur pour les Lakers dans la course au titre

Anthony Davis et LeBron James très efficaces cette saison
Los Angeles Times (DR)

Assurés de terminer 1ers à l’Ouest à l’issue de la saison régulière, les Lakers affichent malgré tout un pâle visage dans la bulle. Trois statistiques offensives résument bien les inquiétudes de certains fans en vue des playoffs.

Publicité

Avec 5.5 matchs d’avance sur les Clippers à l’aube de la reprise de la saison, les Lakers savaient qu’ils n’auraient pas besoin de fournir de gros efforts pour confirmer leur 1ère place dans la conférence Ouest. Il leur a ainsi suffi de 3 rencontres et 2 victoires pour valider le 1st seed, qui a notamment fait la joie de LeBron James.

Les 6 matchs qu’il leur restait à jouer avant les playoffs ne revêtaient donc pas d’enjeu particulier, hormis celui d’aller éventuellement chercher le meilleur bilan de la ligue détenu par les Bucks. C’est donc sans grande surprise que l’on a pu voir les hommes de Frank Vogel assez peu impliqués dans la nuit de mercredi à jeudi, face au Thunder.

Publicité

Balayés par Chris Paul et ses coéquipiers dans un match où ils n’ont jamais mené pour la première fois de la saison, les Lakers ont pour la deuxième fois été tenus à moins de 100 points depuis leur arrivée dans la bulle, après leur revers 92-107 contre les Raptors. Plus globalement, leurs prestations offensives laissent fortement à désirer, même dans leurs succès. En témoignent ces 3 stats on ne peut plus parlantes… et alarmantes ?

Publicité

Les Lakers possèdent la moyenne de points inscrits par match la plus faible, et affichent les pires pourcentages parmi les équipes de la bulle.

99.3 points par match
39.8% au tir
25.2% à 3 points

Les deuxièmes pires marques sont 105.0 points par match (Wizards), 42.0% au tir (Mavericks) et 29.8% à 3 points (Mavs).

Lire aussi | Bucks, Lakers ou Clippers ? Kevin Durant a choisi son champion !

Encore plus que leurs moyennes assez désastreuses, ce sont les écarts qui les séparent des avant-dernières équipes dans chaque catégorie qui interpellent. Planter par exemple 5 points de moins que l’attaque des Wizards, lorsque vous pouvez compter sur le duo LeBron JamesAnthony Davis, ça fait forcément tâche.

Publicité

Il faut dire que les deux leaders ne donnent pas nécessairement l’exemple au reste de leur équipe. Malgré ses cartons à 34 et 42 points face aux Clippers et à Utah, Davis n’a jamais dépassé la barre des 50% au niveau de son adresse au tir. Idem pour LeBron, qui tourne à 42.0% au tir et 27.3% à 3 points, sans pouvoir de son côté se rattraper avec de grosses performances au scoring.

Mais les deux stars ne sont pas les seules à décevoir dans ce domaine, puisqu’elles sont tout sauf aidées par leurs coéquipiers censés les épauler. On pense par exemple à Danny Green, et son vilain 4/20 derrière l’arc depuis la reprise de la saison, ou à Kentavious Caldwell-Pope, à 3/13 dans l’exercice sur la période.

Publicité

Aussi surprenant cela pouvait-il paraitre il y a encore quelques semaines, c’est bien Kyle Kuzma qui tient la baraque de loin, avec un joli pourcentage de 50%, à 11/22 sur les 4 derniers matchs. Vous l’aurez compris, le reste de l’effectif devra rapidement retrouver son rythme offensivement, sous peine de se faire surprendre dès le 1er tour des playoffs.

Une attaque en berne, des pourcentages calamiteux, et voilà que le statut de favoris des Lakers s’étiole déjà dans l’esprit de certains. Attention, le temps presse pour que les Angelinos retrouvent leurs sensations.

Los Angeles Lakers NBA 24/24 Stats, records

Publicité

Dernières actualités