NBA – Une franchise de l’Est croit pouvoir attirer Ben Simmons cet été

barkley fan de ben simmons
(DR)

Out pour la fin de saison des Sixers à cause d’une blessure au genou, Ben Simmons n’est pas pour autant appelé à quitter la franchise. C’est pourtant ce que souhaiterait une équipe de l’Est, qui estime avoir les atouts nécessaires pour convaincre Philly de se séparer de sa star.

Publicité

Il semblait s’être préparé comme jamais pour signer une grande fin de saison, et n’a pourtant attendu que trois matchs avant de gravement déchanter. Comme depuis plusieurs mois, Ben Simmons était attendu comme l’un des leaders des Sixers pour les conduire le plus loin possible en playoffs avec Joel Embiid.

Mais si le pivot camerounais se distingue particulièrement dans la bulle individuellement, ce n’était pas forcément le cas jusqu’ici de son compère australien. Sur ces deux premiers matchs dans la bulle d’Orlando, ce dernier tournait simplement à 13.5 points, 7.5 rebonds et 4.5 passes de moyenne. Des stats qui ne lui ressemblaient pas.

Publicité

Son troisième match ne partait pas sur de meilleures bases, puisqu’il n’a eu le temps de compiler face aux Wizards que 8 points (2/10 au tir), 6 rebonds et 4 passes en 22 minutes. Ce, jusqu’à ce qu’il soit contraint de quitter ses coéquipiers à cause d’une blessure au genou qui paraissait assez anodine à première vue.

Dans un premier temps annoncé comme « day to day » par son coach, le 1st pick de la Draft 2016 va finalement devoir subir une opération, et ne devrait donc pas pouvoir refouler les parquets de Disney World. Un immense coup dur pour Philly, qui devra se passer de l’une de ses stars lors de playoffs où ils étaient déjà attendus au tournant.

Publicité

Face à cette nouvelle, difficile d’imaginer les hommes de Brett Brown jouer sérieusement le titre dans les prochaines semaines. Certains envisagent même une sortie dès le 1er tour des phases finales. L’équipe pourrait-elle dès lors envisager un grand chamboulement dans son effectif à l’intersaison ? C’est en tout cas ce qu’espère une autre franchise de l’Est.

Lire aussi | La franchise favorite si Anthony Davis quitte les Lakers après la saison

Même s’il n’a pour l’heure jamais été question d’un départ de Simmons, ou même d’Embiid en cas de nouvel échec en playoffs, les Cavaliers seraient à l’affut si ce cas de figure venait à se présenter. C’est le bien informé Chris Fedor de Cleveland.com qui révèle ce scoop, et qui relate la grande confiance des Cavs quant à leurs assets pour mettre en place un échange.

Publicité

Bien évidemment, les Cavs auraient un intérêt pour Simmons. Il possède le talent et la versatilité pour changer immédiatement l’avenir de l’équipe. Les Sixers voudraient une grosse rançon pour le 1st pick de la Draft 2016, qui est lié à sa franchise jusqu’en 2024 et qui va certainement être nommé dans la All-Defensive First Team.

Mais les Cavs estiment qu’ils ont assez pour monter un séduisant package, surtout avec les récents choix de premiers tours qui garnissent l’effectif, un pick du Top 6 en octobre prochain et un futur first round pick des Milwaukee Bucks.

Les Cavs possèdent certainement des atouts en nombre dans leur poche, mais leur qualité globale est-elle suffisante pour récupérer Simmons ?

Publicité

Leurs jeunes prospects sont à coup sûr prometteurs, mais ne semblent pas destinés à devenir des superstars comme peut l’être le meneur/ailier fort de Philadelphie. Cependant, si la chance leur souriait à la lottery, et qu’ils obtenaient le 1st pick de la Draft 2020, les cartes pourraient être rebattues. Visiblement, le front office de Cleveland ne manque en tout cas pas d’ambition pour revenir au sommet de la conférence Est.

Les Cavaliers espèrent donc bien profiter de l’avenir flou dans lequel sont désormais plongés les Sixers, et par ce biais attirer Ben Simmons dans leurs filets. Une telle opération s’annonce malgré tout compliquée à monter.

Publicité

Dernières actualités