NBA – L’énorme domination de Giannis pour le DPOY face à Davis et Gobert

L'énorme domination de Giannis pour le DPOY face à Davis et Gobert NBA
(DR)

Avec une ligue complètement chamboulée pour la fin de saison, les NBA Awards n’auront pas lieu. Les trophées individuels sortent donc au compte-gouttes et Giannis Antetokounmpo a été annoncé comme le défenseur de l’année mardi soir. Face à Rudy Gobert et Anthony Davis, il n’y a pas eu match.

Publicité

Actuellement dans le premier tour des playoffs, Giannis Antetokounmpo tentera ce mercredi soir de valider la victoire des Bucks contre le Magic. La franchise mène déjà 3-1 et n’a besoin que d’un succès pour filer au second tour. Un premier pas pour la bande au Greek Freak qui vise le titre à l’issue de la saison.

En attendant une éventuelle récompense collective, le Freak vient de remporter un premier trophée individuel sur cette campagne : le défenseur de l’année. L’annonce a été faite par Shams Charania ce mardi soir et officialisée quelques heures plus tard par TNT.

Publicité

DPOY, Giannis peut maintenant rêver de faire le doublé avec un titre de MVP. Ce qu’on peut dire, c’est qu’il n’y a pas eu vraiment de suspense pour ce trophée, contrairement à ce que certains espéraient. Anthony Davis faisait figure d’adversaire pour le joueur des Bucks, mais il termine loin derrière, tout comme Rudy Gobert.

Lire aussiLa fin de saison en grand danger ?

Publicité

Giannis termine loin devant avec 432 points, plus du double de Davis (200 unités). Gobert n’est finalement pas très loin et aurait pu prendre la deuxième place avec 187 points. Une large avance qui ne plaira pas à AD, ni aux Lakers. Ces derniers étaient persuadés que leur star avait une chance de remporter la mise.

Un vote annonciateur de la suite ? Giannis a la cote auprès des journalistes. Sauf miracle, LeBron James ne devrait pas remporter le MVP devant lui. Ce n’est pas comme si le Freak avait volé ce trophée après une nouvelle campagne dantesque.

Publicité

Giannis Antetokounmpo défenseur de l’année, difficile de remettre en cause sa légitimité. Un titre de MVP et la bague pour conclure tout ça ? Le Grec en rêve.

Les dernières actualités