NBA – 5 recrues idéales pour les Rockets et leur small-ball

Coup dur pour les Rockets
Winslow Townson-USA TODAY Sports

Les Rockets sont au bord de l’élimination face aux Lakers, et selon toute vraisemblance, leur saison 2019/2020 devrait prendre fin en demi-finale de conférence. Alors pour espérer faire mieux la saison prochaine, les dirigeants devront sur pencher sur le free agency. Et 5 noms se fondraient parfaitement dans le small-ball de Mike D’Antoni.

Publicité

Jae Crowder – Miami Heat

Les propos polémiques de Marcus Morris à l'encontre de Jae Crowder
(crédit : Andy Marlin)

On a l’impression qu’il est en NBA depuis des années et des années, mais Jae Crowder n’a que 30 ans, et encore quelques belles saisons devant lui. Assez costaud pour défendre dans la peinture, et assez agile pour s’occuper des meneurs / arrières, sa polyvalence ferait des merveilles chez les Rockets. Et son adresse longue distance lui permettrait d’occuper un rôle à la PJ Tucker.

Publicité

Rondae Hollis-Jefferson – Toronto Raptors

(crédit : Nathaniel S. Butler)

Dans le schéma de small-ball extrême des Rockets, Rondae Hollis-Jefferson pourrait servir de pivot en sortie de banc. Médiocre shooteur longue distance, il compense son manque d’adresse par une activité défensive monstrueuse et un physique que Houston ne possède pas forcément dans son effectif.

Publicité

Mo Harkless – New York Knicks

Maurice Harkless à l'époque des Blazers de Portland
(crédit : NBA.com)

2 mètres, 100 kilos… Mo Harkless a le profil idéal pour évoluer sous Mike D’Antoni. Excellent défenseur, il est aussi capable de mettre le tir ouvert, ce qui ferait de lui un nouveau « 3 and D » à Houston. Surtout, il sait comment gagner, puisqu’il a joué un rôle important dans l’équipe des Blazers qui est allée en finale de conférence en 2019.

Publicité

Alec Burks – Philadelphie Sixers

D'Angelo Russell, Alec Burks des Warriors et Coby White des Bulls
(crédit : DR)

Alec Burks fait rarement les gros titres, mais il est un très solide joueur NBA, surtout offensivement. Derrière Russell Westbrook et James Harden, il serait une bonne option supplémentaire, grâce à sa capacité à se créer son propre tir. Et défensivement, il pourrait progresser dans le Texas. Il a toutes les caractéristiques physiques pour.

Publicité

Derrick Jones Jr – Miami Heat

Derrick Jones veut réaliser un concours de dunk parfait avec que des 50
(crédit : Steve Mitchell)

Les Rockets se basent énormément sur la vitesse et le jeu rapide. Et qui de mieux pour accompagner Russell Westbrook dans ses folles courses que Derrick Jones Jr, le meilleur dunkeur de la ligue. Si son jeu n’est pas le plus développé, son physique pourrait suffire à le rendre précieux aux yeux de Mike D’Antoni.

Houston va devoir se pencher sur son effectif pour la saison prochaine. Si Mike D’Antoni veut persister dans le small-ball, il aura besoin de plus de pièces.

Publicité

Dernières actualités