NBA – Kevin Durant donne son avis sur le débat du MVP

Le souhait de Kevin Durant une fois sa carrière terminée
Nathaniel S. Butler

Les résultats du MVP continuent de faire parler dans la ligue, et c’est cette fois-ci Kevin Durant qui a évoqué le débat opposant Giannis Antetokounmpo et LeBron James.

Publicité

Qui mieux qu’un ancien MVP, pour évoquer la course au MVP ? Celle de la saison 2019-20 a longtemps été considérée comme serrée, avant que les résultats des votes ne viennent contredire cette tendance. C’est ainsi Giannis Antetokounmpo qui, avec 85 1ères places sur 101, a assez largement devancé LeBron James et ses 16 unités.

Un verdict qui n’a pas forcément fait le bonheur du dernier cité, scandalisé par les chiffres évoqués ci-dessus. La planète NBA, elle, n’a pas attendu cette sortie pour prendre position dans ce débat. Les soutiens du King remettent ainsi principalement en cause le règlement de la ligue, et la non-prise en compte des playoffs dans ce scrutin.

Publicité

Invité du dernier épisode du Joe Budden Podcast, Kevin Durant a notamment dû donner son avis sur ce sujet casse-gueule. Le MVP 2014, qui avait lui aussi été préféré à LeBron par les votants cette année-là, a fait dans le politiquement correct en contentant les fans des deux superstars.



La période prise en compte reste la saison régulière, mais je comprends. J’ai le même avis que vous. J’estime qu’ils devraient évaluer la saison dans son entièreté, playoffs inclus. Si ça avait été le cas, alors ‘Bron aurait largement été élu. Mais je comprends que Giannis ait été choisi. Ses chiffres étaient fous.

Publicité

On l’a néanmoins bien compris, KD se place lui aussi comme un partisan du changement, et appelle à une revue des règles de la part d’Adam Silver et ses adjoints. LBJ avait lui-même estimé que la politique prônée par la NBA pour ses trophées individuels manquait de logique, en remettant sur la table un snob qu’il n’a toujours pas digéré.

Quand on connait l’esprit réformateur du commissioner, on peut envisager que face à cette multiplication de discours de la sorte de la part des icônes de la ligue, il pourrait prendre en compte leur grogne et agir. En attendant, le Chosen One va devoir avaler sa frustration et s’en servir comme source de motivation pour la suite des playoffs.

Publicité

Sans se positionner clairement en faveur de Giannis ou LeBron, Kevin Durant partage l’avis du King et déplore le système de votes pour le MVP. Les prémisses d’un changement d’ampleur ?

Les dernières actualités