NBA – Talen Horton-Tucker réagit au coup de genou de Davis… et parle de LeBron

NBA - Talen Horton-Tucker réagit au coup de genou de Davis... et parle de LeBron
Kevin C. Cox

Plus aperçu sur les terrains depuis la fin de la série face à Houston, Talen Horton-Tucker est revenu dans l’actualité bien malgré lui. Victime d’un gros tampon d’Anthony Davis sur la célébration de son buzzer-beater, le rookie des Lakers a eu l’occasion de revenir sur cet incident, tout comme sur sa relation avec les stars de l’équipe.

Publicité

Il n’est jamais facile pour un rookie de trouver sa place dans une équipe au collectif déjà bien établi, et dont les grandes ambitions l’empêchent de pouvoir bénéficier d’un gros temps de jeu. C’est pourtant l’exploit que parvient progressivement à réaliser Talen Horton-Tucker aux Lakers, notamment depuis l’arrivée de la franchise dans la bulle.

Dans la nuit de dimanche à lundi, suite au game-winner inscrit par Anthony Davis lors du Game 2 contre les Nuggets, il était bien évidemment de ceux venus congratuler l’intérieur de L.A. Manque de chance, il est aussi celui qui l’a percuté de plein fouet, et qui est resté quelques secondes K.O sur le parquet de la AdventHealth Arena. Une séquence sur laquelle il est revenu avec humour dans les colonnes de The Undefeated.

Publicité

C’était un shoot incroyable pour conclure un gros match. Je me suis fait détruire, mais je vais bien ! Ça m’a donné de l’énergie. On n’avait jamais rien traversé d’aussi fort avant ça. Je peux dire que j’ai vécu ça avec LeBron et AD.

Ce n’est en effet pas un simple coup de genou asséné par inadvertance par le Unibrow qui allait entamer l’enthousiasme de son jeune coéquipier. 46ème pick de la Draft 2019, THT savoure plus que n’importe lequel de ses partenaires ce séjour à Disney World, et ces playoffs qui se montrent pour l’instant radieux envers son équipe.

Publicité

Cerise sur le gâteau, Horton-Tucker a même eu l’occasion de goûter à ses premières minutes en postseason durant le tour précédent. Dans des matchs face aux Rockets, Frank Vogel lui a ainsi fait cet honneur en lui offrant en tout 17 minutes de jeu. Très en vue sur ces deux apparitions, il en a attribué le mérite à LeBron James et ses coéquipiers.



Bron m’a dit de rester prêt. D’entendre ça venant de lui, ça m’a boosté. Qui de plus prestigieux que lui pour me donner un tel conseil pour mon premier match de playoffs ? Ils m’ont dit de rester prêt, de rester patient, et que le reste allait venir naturellement.

Publicité

Et le reste est effectivement venu. 5 points, 2 rebonds et 2 interceptions lors du Game 4 ; 9 points et 3 rebonds sur le Game 5 : l’ancien d’Iowa State a su saisir sa chance lorsque l’occasion s’est présentée à lui. Régulièrement loué pour sa maturité malgré ses 19 ans, il a fait preuve de cette qualité dans ses déclarations pour évoquer ses performances.

Je ne voulais pas être trop excité ou pas assez. Je voulais simplement jouer et faire ce que je sais faire de mieux. C’est à dire pratiquer le jeu que j’ai l’habitude de pratiquer, et faire les choses de la bonne manière, aussi.

Publicité

Ne manquant pas de lucidité, le jeune talent sait que de telles occasions d’exhiber ses talents devraient se faire de plus en plus rares au fil de l’avancée des phases finales. Qu’importe, puisqu’il semble se satisfaire, à juste titre, de cette expérience qu’il partage majoritairement depuis le banc des Lakers avec LeBron, AD et consorts.

Que la famille de Talen Horton-Tucker se rassure : le jeune arrière se porte bien malgré la cartouche d’Anthony Davis, et traverse une période décidément enchantée dans sa jeune carrière.

Les dernières actualités