NBA – « Les Clippers auraient battu les Lakers, même les Lakers le savent »

LeBron James et Kawhi Leonard
(DR)

Vaincus par les Lakers, les Nuggets peuvent se satisfaire de leur parcours en playoffs, où ils ont notamment vaincu les Clippers. LeBron et ses coéquipiers peuvent d’ailleurs les remercier chaleureusement d’après un analyste pour les avoir privés d’une bataille de Los Angeles.

Publicité

Dans les victoires comme dans les défaites, les Lakers retrouvent toujours dans les médias et sur les réseaux sociaux leurs détracteurs permanents. La nuit dernière n’a pas fait exception, malgré la qualification pour les Finales acquise de manière autoritaire par les Angelinos aux dépens des Nuggets (117-107).

Une quatrième victoire face à Denver synonyme de 10ème apparition en Finales pour LeBron James, brisant de cette manière une flopée de records. Le King tentera donc d’aller chercher la 4ème bague de sa carrière à cette occasion, et aura pour cela bénéficié d’un parcours idoine selon son plus grand critique, Skip Bayless.

Publicité

C’est le chemin le plus facile qu’aura eu à emprunter LeBron pour obtenir une bague : KD/Kyrie ont décidé de ne pas jouer. Donc LBJ a dû battre Portland et son bilan de 35-39 (sachant que Dame s’est blessé), puis les Rockets après que House a enfreint le règlement de la bulle, puis les Nuggets plutôt que les Clippers, et maintenant peut-être le Heat en sur-performance. C’était écrit.

Publicité

Le journaliste de Fox Sports trouve toujours un moyen d’atténuer l’ampleur des succès de LeBron, et ne compte visiblement pas troquer ses bonnes habitudes de sitôt. Contrairement à Bill Simmons, il est ainsi persuadé que les Purple & Gold ont échappé au pire en finales de conférence.

Les Clippers auraient battu les Lakers. Même les Lakers le savent.



S’arrêter là ? C’est mal connaitre le bonhomme. Simmons s’est plus spécifiquement penché sur la performance de LBJ par la suite, et sur sa fin de match ultra-productive. Là encore, ne vous attendez pas à le voir le féliciter comme l’immense majorité des observateurs ces dernières heures pour ses prouesses.

Publicité

Le shoot le plus important du 4ème quart-temps n’a même pas été inscrit par LeBron. C’était le 3 points de Danny Green au moment où les Nuggets venaient de revenir à -4 avec 4m20 à jouer. Ça a réglé l’affaire.

Un petit dernier pour la route ? C’est cadeau, et ça concerne cette fois-ci le duel LeBron James / Michael Jordan.

Publicité

J’imagine que LeBron voulait rendre la pareille à Mike Malone, qui l’avait coaché à Cleveland, pour avoir dit dans « The Last Dance » que LeBron n’avait pas la même mentalité de tueur que Jordan. Pourtant, Malone avait raison.

Il faudra plus aux Lakers et à LeBron James qu’une qualification en Finales pour conquérir le cœur de Skip Bayless. Quoi exactement, cela reste un mystère.

Les dernières actualités