NBA – La grosse provocation d’Anthony Davis dans le blowout du 3ème QT

NBA - La grosse provocation d’Anthony Davis dans le blowout du 3ème QT
DR

Pour son 1er match en Finales NBA, Anthony Davis a montré qu’il faisait partie du gratin de la ligue avec une prestation dominante. Tant et si bien qu’il s’est autorisé une petite punchline envers le Heat au moment où son équipe prenait le large.

Publicité

Et dire qu’il y a quelques semaines seulement, les doutes le concernant étaient encore immenses. Avant de débuter les playoffs avec les Lakers dans la bulle d’Orlando, Anthony Davis n’avait remporté que 5 matchs en postseason dans toute sa carrière. Sa capacité à augmenter son niveau de jeu dans de telles échéances laissait donc perplexe certains observateurs.

La nuit dernière, l’intérieur a tout simplement remporté sa 13ème victoire en phases finales… cette saison. Un succès qui correspond également à son 1er en Finales NBA, et dont il a été l’un des, si ce n’est le plus grand artisan avec ses 34 points, 9 rebonds, 5 passes et 3 contres (résumé complet de la rencontre ici).

Publicité

La route n’a pas été si simple que le laisse paraitre le score final pour son équipe. Largement menés durant les 1ères minutes par le Heat, les Angelinos ont su renverser la tendance, et créer l’écart dans les 2ème et 3ème quart-temps. Durant ce dernier, et alors qu’il venait de donner 26 points d’avance aux Lakers, A.D. a montré toute la confiance dont il jouit actuellement.



Publicité

Un simple « It’s over ! » (« C’est terminé ! ») qui aurait été logique dans la fin du 4ème quart-temps, mais beaucoup moins avec quelque 20 minutes à jouer dans le match. On avait ainsi déjà pu voir Miami rattraper des retards conséquents à plusieurs reprises depuis le début des playoffs, notamment face à Milwaukee et Boston.

Heureusement pour Davis, ses propos ne se sont pas révélés précipités par la suite. Lui et les siens ont conservé une confortable avance jusqu’au garbage time, qui a permis aux Floridiens de légèrement adoucir la note. Reste à espérer pour le Unibrow que ses adversaires ne lui en tiennent pas rigueur, et ne lui fassent pas payer cette séquence dans la suite de la série.

Publicité

Sûr de sa force et de celle de son équipe, Anthony Davis a donc annoncé le Game 1 plié… au milieu du 3ème quart-temps. Pas sûr qu’Erik Spoelstra et ses hommes aient bien apprécié.

Anthony Davis Los Angeles Lakers NBA 24/24 Vidéos, highlights

Les dernières actualités