NBA – Un Laker s’agace de ses coéquipiers : « Beaucoup vont se faire botter le cul »

La masterclass de LeBron James pour venir à bout des Clippers
(crédit : USA Today/DR)

Les Lakers, pourtant si dominants dans les playoffs, se sont faits marcher dessus par Jimmy Butler et le Heat dans le Game 3. L’un d’entre eux l’avoue : certains Angelinos vont passer un sale quart d’heure aujourd’hui-même.

Publicité

Ça va s’agiter dans le vestiaire des Lakers. Après deux matchs dominés de bout en bout, l’équipe de LeBron James n’était que l’ombre d’elle-même dans ce Game 3. Jimmy Butler était en transe (triple-double à 40 points) et a d’ailleurs signé une grande première dans l’histoire des Finales, mais difficile d’expliquer autant de faillites défensives notamment.

Le Heat peut retrouver le sourire, tandis que les Lakers le perdent. Cette rencontre s’est avérée être une véritable frustration pour les Californiens, à tel point que LeBron a quitté le terrain avant même la fin du match. Et quand le boss est aussi énervé, on ne peut que présager le pire pour ses coéquipiers. Un joueur le confirme.

Publicité

Markieff Morris : « Quand on va regarder le match demain (aujourd’hui, ndlr) en séance vidéo, il y a beaucoup de gars qui vont se faire botter le cul. Mais on va se reprendre dans le Game 4 »

Kieff peut mettre ce coup de pression : avec 19 points et 6 rebonds ainsi que plusieurs gros shoots, lui a été à son niveau. On ne peut pas en dire autant de Danny Green (2 points à 0/6) et Kentavious Caldwell-Pope (5 points à 1/5)…



Le débriefing de Frank Vogel s’annonce en tout cas salé, et dans une équipe où on n’hésite pas à se dire les choses, les langues devraient se délier. Car oui, ce n’est pas très « normal » que Jimmy Butler ait pu s’offrir une aussi grosse performance, et que le Heat se soit autant baladé sans Bam Adebayo ni Goran Dragic.

Publicité

On se souvient aussi que malgré la grosse domination du Game 1, LeBron avait été plutôt mécontent sur la fin. Alors que dire de ce troisième match ?

Cependant, le King sait pertinemment que ses coéquipiers ne sont pas les seuls responsables de la défaite. Malgré des statistiques relativement « correctes » pour un joueur comme lui (25 points, 10 rebonds, 8 passes), il a aussi égalé l’un des ses records de nullité en carrière. Comme quoi, tout ne tournait pas rond chez les Californiens.

Publicité

Il va y avoir un sacré remue-ménage à la prochaine séance vidéo des Lakers. Et finalement, c’est peut-être pour le Heat que ce n’est pas une bonne nouvelle, car leurs adversaires reviendront plus motivés que jamais.

Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités