NBA – Outre Rondo, 2 joueurs des Lakers vont décliner leur option

(DR)

Alors qu’on apprenait récemment que Rajon Rondo allait tester le marché durant la offseason, il ne devrait pas être le seul Laker à opter pour ce choix. Deux autres joueurs ont prévu de décliner leur option, amenant quelques questions du côté des fans.

Publicité

Quelques jours après leur titre, les Lakers doivent déjà se concentrer sur l’offseason à venir. Avec pas moins de 10 joueurs sur le marché, le front office risque d’avoir du boulot afin de construire un roster compétitif pour l’an prochain, d’autant que certains ont d’ores et déjà décidé de tester sa valeur. C’est confirmé pour Rajon Rondo, désireux sans doute d’obtenir un meilleur contrat.

Mais c’est également le cas de deux autres joueurs d’après Shams Charania : Anthony Davis et Kentavious Caldwell-Pope. On va bien évidemment faire le point sur les deux, et voici ce qu’on peut en dire.

Publicité

Parlons tout d’abord du cas de Davis. Un an après son arrivée dans la Cité des Anges, la star a décidé de décliner son option pour l’an prochain et débarquera sur le marché prochainement. Pas d’inquiétude, il a prévu de signer un nouveau deal avec les Lakers – reste simplement à savoir lequel. Il possède en effet pas moins de 3 options.



  • Un contrat de deux ans, dont un en option pour un total de 68 millions de dollars
  • Trois ans pour $106 millions, soit deux années garanties plus une en option. L’occasion d’activer un bonus en NBA lui permettant de récupérer jusqu’à 35% du salary cap pour son futur contrat en 2022. Il pourrait alors demander 253 millions sur 5 ans, ou 196 millions sur 4 ans.
  • Deal de quatre ans pour 147 millions : 3 années + une en option. En 2023, il pourrait demander environ 266 millions sur 5 ans.

Publicité

Court terme ou bien long terme, plusieurs solutions existent pour lui. Même idée pour le second joueur : Kentavious Caldwell-Pope. Précieux lors de ces playoffs, l’arrière a prévu de renoncer à son deal de 8.5 millions pour 2021.

Shams Charania explique cependant que KCP a envie de signer à nouveau aux Lakers, et mieux encore, l’intérêt serait mutuel. Faut-il encore trouver un accord, d’autant qu’une autre équipe le veut, les Hawks, afin de le placer aux côtés de Trae Young. Elément important à noter : les Angelinos ont les « Bird Rights » de Pope, c’est-à-dire qu’ils pourront dépasser le salary cap si nécessaire afin de le retenir.

Publicité

Entre Anthony Davis et Kentavious Caldwell-Pope, les Lakers voient déjà deux joueurs rejoindre le marché. Si le premier dossier semble déjà bouclé, le second s’annonce plus compliqué.

Les dernières actualités