NBA – La première cible du Heat pour cette offseason

Le Miami Heat version 2020
DR

Une finale NBA en poche, le Heat veut y revenir dès l’an prochain pour tenter de remporter le titre. Du renfort ? C’est possible, puisque le front office aurait ciblé un joueur… de Denver ! On fait le point.

Publicité

Parmi les belles surprises de la saison, le Heat n’est pas venu en playoffs pour rigoler. Avec Jimmy Butler en tête de file, la franchise floridienne veut dominer la conférence Est pour les années à venir, et cela commence par gérer les dossiers chauds du moment. On peut penser à Goran Dragic, ou Jae Crowder qui sera agent libre.

Deux joueurs ayant eu un joli impact sur la saison de Miami. Néanmoins, Pat Riley envisage déjà de remplacer Crowder et il aurait deux cibles dans son viseur. La free agency s’annonce donc épineuse pour le Heat, et pas le droit à l’erreur.

Publicité

Le front office souhaite également s’améliorer et un nom revient avec insistance en Floride : celui de Jerami Grant. L’ailier des Nuggets est agent libre pour cette offseason et après sa belle saison, il est normal de voir que les grosses écuries s’intéressent à lui. Voilà ce que le journaliste Barry Jackson, du Miami Herald, explique.



Vous pouvez ajouter Jerami Grant à la liste des joueurs qui pourraient intéresser le Heat cette offseason. Grant va décliner son année à 9.3 millions avec Denver, mais ce serait un joli coup pour Miami de le signer avec sa mid-level exception à 9.3 millions.

Jouable ? On peut penser que non. Si Grant décline son option, c’est avant tout pour signer un meilleur contrat, et non parce qu’il ne veut pas rester à Denver.

Publicité

D’après les récents échos, l’ancien du Thunder serait même chaud à l’idée de prolonger son bail dans le Colorado, à condition d’obtenir de meilleurs émoluments. Pour rappel, Grant était à 12 points et 3.5 rebonds de moyenne cette saison. Il sait également défendre, ce qui fait de lui un joueur intéressant pour le Heat.

Toutefois, la concurrence est présente : Detroit, Dallas et Phoenix sont intéressés. Il faut aussi préciser qu’il est peu probable que le Heat donne plus d’un an de contrat aux agents libres cette offseason, histoire de garder des options ouvertes pour 2021. Autant dire que l’affaire s’annonce compliquée à boucler.

Publicité

A Miami, on pense déjà à se renforcer pour l’an prochain. Toutefois, Pat Riley vise plus gros en 2021. Il faut surveiller de près l’activité en Floride dans les prochains mois.

Denver Nuggets Free agents Miami Heat NBA 24/24

Les dernières actualités