NBA – Les 2 noms sur le short-list du Heat pour remplacer Crowder

Jae Crowder sous les couleurs du Miami Heat
Abbie Parr/Getty Images

Après une accession à la finale NBA, le Heat doit également se préparer à quelques turbulences pour cette offseason. Des joueurs sont libres de partir, comme Goran Dragic ou bien Jae Crowder. Pour ce dernier, le front office aurait déjà deux noms pour le remplacer.

Publicité

En finale NBA cette saison, le Heat en a surpris plus d’un avec ses performances. Mené par un super Jimmy Butler, Miami est passé proche de créer un petit exploit en faisant douter les Lakers, mais les coéquipiers de LeBron James étaient simplement trop forts. Pour la franchise floridienne, il faut donc se tourner vers la free agency désormais, en quête de renforts.

Car outre Butler, il ne faudrait pas oublier les autres joueurs ayant eu une grande influence sur cette saison. On peut penser à Goran Dragic, agent libre et absent pendant une grande partie de la finale, ou bien Jae Crowder.

Publicité

L’ailier, qui s’est montré important en playoffs avec ses tirs primés, est disponible sur le marché. Le problème, c’est que le Heat veut économiser de l’argent en vue de la free agency 2021 et un certain Giannis Antetokounmpo. La franchise pourrait donc se tourner vers d’autres joueurs pour le remplacer selon le Sun Sentinel.



Par exemple, si retenir Crowder devient un problème, il y a des plans B viables sur le marché. L’un pourrait être Paul Millsap, si les Nuggets décident de miser sur Jerami Grant et de développer Michael Porter Jr. Puis, la remise à neuf des Suns pourrait laisser place à un départ d’Aron Baynes.

Publicité

Deux cibles intéressantes pour Miami, même si elles n’évoluent pas au même poste. Millsap est plus intérieur, capable de capter des rebonds et apporte une bonne production au scoring. Baynes de l’autre côté, est un pivot capable de planter derrière l’arc.

Deux noms pour remplacer Crowder, à condition évidemment que ce dernier quitte la Floride. Qu’importe les cibles, Pat Riley est prêt à tout pour renforcer son effectif, quitte à prendre une décision très risquée pour leur futur.

Publicité

A Miami, on se prépare à quelques changements dans l’effectif. Est-ce que le front office pourra réussir de bonnes affaires ? Avec Riley, il vaut mieux se méfier !

Les dernières actualités