NBA – Les Lakers et d’autres cadors intrigués par un meneur « à forte marge de progression »

Jason Kidd était d'après Gary Payton le premier LeBron James de l'histoire du basket High School
D. Bernstein

Quand on parle des Lakers en ce moment, c’est avant tout pour des questions de free agency. Mais comme toutes les autres franchises, Los Angeles va devoir passer par la case draft avant ça. Et selon les derniers rapports, un meneur de jeu attirerait particulièrement l’oeil des champions… mais pas que !

Publicité

Il y a fort à parier que les Lakers sont encore un peu en gueule de bois après le titre remporté dans la bulle. Après une longue saison avec le sacre pour seul objectif, tous les acteurs du succès de Los Angeles doivent laisser retomber la pression et profiter du retour à la réalité… Enfin presque tous.

Car dans les bureaux, le travail continue. La free agency approche par exemple à grands pas, et il y aura de quoi faire, avec pas moins de 10 agents libres dans l’effectif, dont Anthony Davis. Plusieurs joueurs comptent d’ailleurs faire leurs valises pour décrocher un beau contrat, comme Rajon Rondo et potentiellement Dwight Howard.

Publicité

Mais avant d’arriver à la phase négociations, il faut passer par la case draft. Et les scouts des Lakers s’affolent, en étant sur la piste de plusieurs joueurs méconnus, mais potentiellement prometteurs. L’un d’entre eux est un meneur, et il pourrait donc remplacer numériquement Rondo. Le site Lakers Daily explique.



Le meneur Grant Riller a intrigué plusieurs équipes avant la draft. Il est vu comme un joueur à très forte marge de progression. Sa capacité à marquer près du panier l’aide à remonter au début du deuxième tour dans les prédictions. Certains scouts le voient même comme un joueur sélectionnable à la fin du premier. Il s’est entretenu avec Miami, Denver, Los Angeles, et Toronto

Publicité

Grant Riller est différent des autres prospects attendus au premier tour. Lui sort de 4 saisons en NCAA, a déjà 23 ans, et est issu de la petite université de College of Charleston… Et pourtant, il est vu comme un fort potentiel ! Ses 21.9 points, 5.1 rebonds, et 3.9 passes décisives par rencontre la saison passée doivent bien l’aider aux yeux des observateurs.

Publicité

Les Lakers n’auront pas forcément l’embarras du choix à la 28ème position de la draft. ils devront la jouer malin, et tenter un beau coup comme Grant Riller.

Les dernières actualités