Publicité

NBA – Harden et Westbrook sur le départ ? La réponse cash de leur nouveau coach

Russell Westbrook et James Harden discutent sous le maillot des Rockets
(DR)

Nommé la semaine dernière par le front office des Rockets, Stephen Silas compte toujours dans son effectif James Harden et Russell Westbrook. Pour combien de temps encore ? Le jeune coach s’est montré clair.

Publicité

L’exercice 2019-20 aura coûté leur place à de nombreux coachs au travers de la ligue, dont deux d’entre eux incarnaient tout particulièrement le projet ambitieux de leur franchise. Brett Brown, en poste depuis 2013 à Philadelphie, a été remercié. Mike D’Antoni, installé sur le banc des Rockets depuis 2016, a connu le même sort.

Suite au remplacement des deux entraineurs, accompagné de changements dans le front office de chacune des deux équipes, les rumeurs se font nombreuses quant à de potentiels départs des stars de leur effectif. À Houston, ce sont donc les noms de James Harden et Russell Westbrook qui sont les plus évoqués dans les médias US.

Publicité

Le Barbu, figure de proue des Texans ces dernières années, fait forcément l’objet de nombreuses convoitises à travers la ligue. Son profil d’arme offensive ultime dans la NBA actuelle a notamment tapé dans l’œil d’une franchise de l’Est, qui s’est officiellement positionnée sur lui. Et tout cela n’a rien d’un hasard.

Son partenaire du backcourt, lui, possède une cote bien moins élevée. Les suggestions de gros trades dans lesquels il est impliqué se font malgré tout présentes, et pourraient inspirer certaines équipes. Face à ce constat, Stephen Silas, le nouvel entraineur de Rocket City, a souhaité mettre les choses au clair dès sa première conférence de presse.

Publicité

Pour ce qui est de James (Harden), c’est notre homme. Dans le processus d’interview, j’ai parlé à James et à Russ, et je leur ai fait savoir que la raison pour laquelle j’avais accepté ce job, c’est eux. Je m’attends à ce qu’ils restent tous les deux ici, et je n’ai rien entendu qui me laisse présager du contraire. C’est mon point de vue là-dessus, et c’est comme ça que ça va se passer.



Le technicien de 47 ans, malgré son inexpérience à un tel poste, n’a donc pas souhaité laisser place au doute sur ces deux dossiers. Les rapports selon lesquels Harden n’aurait pas forcément appuyé sa candidature ne semblent pas l’avoir affecté, et son projet de jeu s’articulerait bien autour de la paire qu’il forme avec Westbrook.

Publicité




Tout ne devrait pas rester en l’état malgré tout. Silas a laissé entendre qu’un énorme changement pourrait être observé dans l’attitude des Rockets par rapport aux années précédentes. Pour autant, son général manager, Rafael Stone, lui aussi novice dans ses nouvelles fonctions, a rejoint sa position concernant l’avenir des deux superstars du roster. Ou plutôt… d’une seule d’entre elles.

Sur les 7 ou 8 dernières années, notre objectif a toujours été de remporter un titre parce qu’on avait James Harden. On l’a toujours. Notre objectif est toujours de remporter un titre. Et si vous l’avez, vous avez déjà fait une bonne partie du chemin. Le reste, c’est à moi, à Stephen et au reste de l’équipe de nous en occuper. Mais la pièce maitresse est là.

Publicité

Un témoignage qui risque de faire plaisir au MVP 2018, mais peut-être moins à son prédécesseur, vainqueur du trophée en 2017. Russ West ne ferait ainsi pas partie des « pièces maitresses » de son équipe, ce qui aurait de quoi l’agacer. La future gestion du Brodie reste donc encore flou suite à cette dernière prise de parole.

Alors que le siège de James Harden parait bien sécurisée la saison prochaine à Houston, celle de Russell Westbrook reste visiblement éjectable. Il faudra donc rester attentif sur l’évolution de ce dernier dossier dans les jours à venir.

Feed NBA 24/24