NBA – Harrell révèle les réactions de Lou Will et Beverley à son départ

Les joueurs NBA Lou Williams et Montrezl Harrell sur le banc des Los Angeles Clippers
Andrew D. Bernstein

Coéquipier de Pat Beverley depuis 2015, et de Lou Williams depuis 2016, Montrezl Harrell a finalement décidé de prendre son envol et de rejoindre l’ennemi Lakers. Pour sa 1ère prise de parole, l’intérieur a évoqué les deux hommes, et leur attitude face à son départ.

Publicité

Dans une Draft 2015 beaucoup plus dense que les spécialistes n’avaient pu le prévoir, Montrezl Harrell n’avait été sélectionné qu’au 32ème rang par Houston. 5 ans plus tard seulement, il s’impose déjà comme l’un des meilleurs second-round pick de l’histoire, fraîchement récompensé par un titre de 6ème Homme de l’Année.

Le parcours de l’intérieur n’a rien eu d’un long fleuve tranquille, lui qui a dû attendre son trade aux Clippers pour véritablement se révéler aux yeux du grand public. Désormais bien installé dans le paysage NBA, il a finalement choisi d’effectuer un move aux allures de trahison pour sa franchise, en rejoignant les Lakers lors de la free agency.

Publicité

La réaction furieuse de Patrick Beverley ne laissait en tout cas que peu de doutes quant au sentiment qui régnait dans le vestiaire des Clips suite à cette signature. Pour la première fois interrogé par la presse en tant que joueur des Purple & Gold, Harrell a forcément été lancé sur le sujet, et a tenté d’atténuer cette impression.



Honnêtement, ils comprennent le business. J’ai justement appris le business auprès de ces gars-là, auprès de gars comme Lou qui ont été tradés plusieurs fois dans une saison. Auprès d’un gars comme Pat avec qui j’ai joué pendant la majorité de ma carrière, et avec qui je me suis retrouvé dans un package de trade.

Publicité




Ce sont eux qui m’ont appris que la NBA était un business. Peu importe si vous faites partie ou non des meilleurs joueurs de la ligue – on sait tous qui entre dans cette catégorie – tout le monde peut être sacrifié.

Pour la première fois en mesure de véritablement prendre le contrôle de son avenir, Trezz a donc saisi l’occasion pour rejoindre les champions en titre, et tenter d’écrire sa propre histoire loin des deux arrières. Un choix dont il n’avait soi-disant pas fait part à ses anciens partenaires, mais qu’il assume pleinement. À lui désormais d’en tirer parti, sous peine de recevoir les moqueries de Pat-Bev et Lou-Will.

Publicité

Business is business pour Montrezl Harrell, qui n’a pas laissé ses sentiments influencer son choix lors de la free agency. Que cela plaise ou non à ses ex-coéquipiers des Clippers.

Feed NBA 24/24