NBA – « LeBron ? Je le bats dans mon sommeil en un-contre-un ! »

LeBron James se retrouve contré par... le cercle !
Juego Directo (DR)

Capable d’absolument tout faire sur un terrain, LeBron James impressionnerait plus d’un joueur en 1-vs-1. Un de ses vieux amis n’avait pourtant pas hésité à s’annoncer gagnant s’il avait dû l’affronter dans un duel du genre.

Publicité

S’il y a bien un joueur susceptible de faire exploser les compteurs dans n’importe quelle catégorie statistique dès qu’il le souhaite, il s’agit bien de LeBron James. Scoreur invétéré lorsqu’il active la machine, sa puissance lui a longtemps permis de martyriser à elle seule les défenses adverses et d’augmenter son total de points quand bon lui semblait.

Depuis, il a également travaillé son tir de loin, et semble désormais impossible à défendre. Son simple gabarit hors-norme le prive d’ailleurs d’une quelconque compétition dans la ligue. De ce fait, il n’est pas insensé de le considérer comme une opposition plus que coriace en un-contre-un pour n’importe quel joueur.

Publicité

Mais en 2010, et en tant que double MVP en titre, la capacité d’intimidation du King n’avait eu l’effet habituel sur un certain… Kobe Bryant. La légende des Lakers, qui restait quant à elle sur deux titres de champion et de MVP des Finales, avait été interrogée sur l’issue d’un éventuel 1-vs-1 face à LBJ. Leur amitié avait vite été mise de côté.



Publicité

Je gagnerais ! Il n’y a même pas débat ! C’est mon domaine. Le un-contre-un, c’est facile pour moi. J’ai grandi en jouant en un-contre-un. C’est mon truc. LeBron est plus un Magic Johnson, un excellent passeur au jeu plus complet. Moi, je suis un joueur de un-contre-un, c’est ancré en moi. Je gagnerais contre lui dans mon sommeil.

Le talent de LeBron avait beau être déjà immense à l’époque, il n’arrivait pas à la cheville de la confiance sur laquelle s’appuyait le Black Mamba. Malgré une taille et un gabarit physique bien moindre que son potentiel adversaire, Kobe ne se serait en aucun cas montré inhibé. Un constat qui s’applique à tous les joueurs qu’a rencontré ce dernier dans sa carrière.

Publicité

Presque insulté devant la question posée par le journaliste, Kobe Bryant n’avait pas esquissé l’ombre d’un doute au moment d’annoncer qu’il prendrait le dessus sur LeBron James en un-contre-un. Une opposition légendaire que tout le monde aurait souhaité voir.

Les dernières actualités