NBA – « Mes favoris sont les Lakers, mais je me méfie des Warriors »

lebron james et stephen curry
(DR)

Laissés pour compte dans la course au titre l’an dernier, les Warriors pourraient bien y faire un retour fracassant dans les semaines à venir. Un analyste préfère en tout cas ne surtout pas les en exclure, même en l’absence de Klay Thompson.

Publicité

Leaders incontestés de la conférence Ouest entre 2014 et 2019, les Warriors ont laissé filer ce statut la saison dernière. Une relégation qui pouvait se justifier de plusieurs manières, que ce soit par le départ de Kevin Durant, ou les absences longue durée de Stephen Curry et Klay Thompson. Mais les Dubs comptent bien retrouver les sommets rapidement.

Malgré la nouvelle grave blessure de son arrière, la franchise compte bien s’appuyer sur le retour de l’autre Splash Brother pour récupérer une place parmi les meilleures équipes de la ligue. Pour ce faire, son propriétaire Joe Lacob n’a pas hésité à sortir le chéquier, et à puiser dans ses finances personnelles pour amener des renforts de choix.

Publicité

Malgré cela, rien ne dit que Golden State aura le niveau nécessaire pour détrôner les Lakers, qui feront une fois de plus office d’épouvantails à l’Ouest. Stephen A. Smith n’ose en tout cas pas les exclure de sa liste des prétendants au titre, comme il l’a clamé haut et fort dans la dernière émission de First Take.

Publicité

Je pense qu’avec Steph Curry, ils peuvent y arriver ; ils peuvent créer la surprise ; ils peuvent attendre les finales de conférence. Les Lakers sont mes favoris. Les Clippers sont l’équipe que je conseille de regarder. Mais je me méfie de n’importe quelle équipe avec un Steph Curry en bonne santé et des armes autour de lui. Je ne peux pas les prendre à la légère.



Privé de son habituel partenaire de backcourt, le Chef aura bien évidemment la tâche de porter les Warriors sur ses épaules. Mais comme le rappelle l’analyste d’ESPN, il pourra également compter sur la bonne dose de talent qui l’entourera. Pour SAS, ses talents de leaders seraient même susceptibles de transcender ses partenaires même les plus inexpérimentés.

Publicité

Je n’ai jamais vu quelqu’un, un leader, diffuser autant d’altruisme que Steph Curry avec ses coéquipiers. Ils savent tous instinctivement que lorsqu’il faut un shoot de loin, si ce gars a ne serait-ce qu’un millimètre de liberté, il faut lui donner le ballon.

Avec son mouvement sans ballon, son adresse au tir digne d’un sniper, toutes ces choses-là combinées avec (James) Wiseman, un protecteur d’arceau que vous avez récupéré en 2ème position de la Draft et qui va être en première ligne avec Draymond (Green), avec un Jordan Poole et d’autres… Et Kelly Oubre est une grosse recrue.

Publicité

On est donc loin du discours ultra-élogieux que tenait Smith lorsque Klay Thompson était encore opérationnel, mais celui-ci gardera malgré tout les hommes de Steve Kerr à l’œil. À l’inverse de son homologue Max Kellerman.

Avec aussi peu de shooting, ils ne vont pas accéder aux Finales NBA. Ça n’arrivera pas, même avec Steph Curry.

Amputés de Klay Thompson, les Warriors se maintiennent parmi les franchises à surveiller dans la conférence Ouest pour Stephen A. Smith. Merci Steph Curry.

Les dernières actualités