NBA – Montrezl Harrell secoué par Rose : « Voilà pourquoi personne ne voulait de lui »

Mauvaise nouvelle pour Montrezl Harrell
DR

Recruté pour son plus grand bonheur par les Lakers, Montrezl Harrell a surpris les observateurs par son choix, mais aussi par la nature de son contrat. Pour Jalen Rose, ces décisions surprenantes s’expliquent par le manque d’intérêt pour lui… et par ses faiblesses criantes.

Publicité

La free agency nous aura offert son lot de péripéties, parmi lesquelles la signature de Montrezl Harrel aux Lakers. En l’absence de rumeurs prédisant cette réunion entre l’ancien des Clippers et les champions en titre, la communauté NBA a fait part de sa surprise, tout comme… les anciens coéquipiers de l’intérieur eux-mêmes.

Et si ce passage chez l’ennemi a laissé la plupart des observateurs sous le choc, c’est davantage la nature du contrat paraphé pour le rejoindre, et son salaire relativement faible, qui se sont révélés inexplicables. Jalen Rose tient quant à lui une piste de justification, qu’il a développée dans le Jalen & Jacoby Show.

Publicité

Il a ruiné sa valeur en jouant mal pendant les playoffs. Beaucoup de joueurs ont reçu des gros contrats dans cette intersaison. La raison pour laquelle il n’a pas eu droit à un deal sur le long terme, c’est parce qu’il a été un handicap défensif dont Jokic n’a pas arrêté de profiter, jusqu’au point où les Clippers ont dû le sortir du match.



Le temps de jeu moyen de Harrell, qui s’élevait à environ 28 minutes en saison régulière, a en effet chuté à 19.1 unités sur la série face à Denver. Incapable de stopper Jokic et privé des fins de rencontre par Doc Rivers, sa cote en a forcément pris un coup pour Jalen Rose. Dès lors, selon lui, c’est tout logiquement que les franchises ne se sont pas bousculées pour l’attirer.

Publicité

Si les Clippers lui avaient proposé un gros contrat, ou si Charlotte lui en avait offert un, ou n’importe quelle autre équipe, devinez quoi ? Il aurait signé chez cette équipe. Il a signé aux Lakers parce qu’ils lui ont proposé un contrat de deux ans, une chance de remporter un titre, et il espère faire remonter sa valeur en tant que Sixième Homme de l’Année.

Trez le reconnaissait lui-même récemment, les dirigeants des Clips n’ont pas tenté de le dissuader de rejoindre leurs rivaux, et ne lui ont adressé aucune offre. Pour Rose, et contrairement à ce à quoi on pouvait s’attendre, le 6MOY n’aurait donc pas eu l’embarras du choix en tant qu’agent libre, et se serait plutôt retrouvé tout heureux de voir les Lakers lui tendre la main.

Publicité

Plombé par ses performances en berne lors des playoffs, Montrezl Harrell aurait pu traverser une free agency délicate pour Jalen Rose en l’absence du contrat proposé par les Lakers. On dit merci Rob Pelinka.

Les dernières actualités