NBA – L’objectif suicidaire de Trae Young face à LeBron, Giannis et KD

trae young en défense sur lebron james
CNN (DR)

Après seulement deux saisons en NBA, Trae Young s’est déjà imposé comme l’une des stars les plus appréciées. Il compte d’ailleurs s’appuyer sur cette belle cote auprès du grand public pour surpasser les plus grandes icônes de la ligue dans un domaine bien précis.

Publicité

Et dire qu’il a dû entendre 4 autres noms que le sien avant de grimper sur l’estrade du Barclays Center. 5ème choix de la Draft 2018, Trae Young ne figurerait sans doute pas à une place aussi reculée si la cérémonie était à refaire aujourd’hui. Le meneur fait depuis deux ans le bonheur des Hawks, et n’a sans doute pas fini de surprendre la planète NBA.

Sur sa saison sophomore, il a ainsi livré d’ahurissantes moyennes de 29.6 points, 9.3 passes et 4.3 rebonds. Malgré ces chiffres dignes d’un MVP, sa candidature pour le trophée n’a pas été retenue, faute de résultats collectifs dignes d’être récompensés. C’est donc avec un certain esprit de revanche qu’il risque d’aborder son 3ème exercice dans la cour des grands.

Publicité

Avant de retrouver officiellement la compétition face à Chicago, dans la nuit du 23 au 24 décembre, Ice Trae montre progressivement en puissance sur la pré-saison. Sa première sortie, où il n’a livré « que » 7 points et 6 passes décisives, a rapidement été corrigée par la suivante. Le Magic en a fait les frais, avec 21 points, 7 passes et 4 rebonds de la part de la star adverse.

Mais en dehors de ses performances sur les parquets, l’ancien de la fac d’Oklahoma espère bien exceller dans un autre secteur… dans lequel il s’apprête à faire ses débuts. Sponsorisé par Adidas depuis son arrivée dans la ligue, il sera bientôt titulaire d’une chaussure signature, les « Trae Young 1 ». Son père, Ray, a livré les grandes ambitions de son fils à The Athletic.

Publicité

Il veut être le meilleur vendeur de chaussures de la ligue. Il veut être plus performant que tous ceux qui sont chez Nike. Trae veut plaire aux jeunes parce que ce sont eux qui achètent des chaussures, mais il veut aussi toucher les plus grandes masses. Il ne veut pas seulement être le meilleur vendeur d’Adidas, mais aussi vendre plus que les joueurs de Nike dans le monde entier.



On savait que le néo All-Star n’avait pas froid aux yeux, mais cette particularité se vérifie suite à cette annonce. Malgré une image de marque déjà bien développée, Young va en effet avoir fort à faire pour espérer détrôner Nike et leurs gros représentants sur le marché des sneakers. Le catalogue de la marque à la virgule se veut en effet intimidant.

Publicité

LeBron James, Kevin Durant, Giannis Antetokounmpo, Paul George : tous collaborent avec la firme pour leur signature shoe, et peuvent compter sur une réputation encore plus éclatante. La jeune star d’Atlanta concurrencera cependant davantage Kyrie Irving de par la tranche d’âge de sa cible, et bénéficiera pour cela de l’aide… de son petit frère, Timothy.

Il est très impliqué dans le processus parce que la majorité des personnes qui vont les acheter auront l’âge de mon petit frère – 10 ou 11 ans. C’est cette jeune génération que je vise. J’ai la volonté de rendre cette chaussure encore meilleure parce que j’ai un petit frère qui va aussi représenter la paire.

Publicité

Avant d’espérer surpasser les recettes des égéries de Nike, Young devra déjà faire de même avec les figures d’Adidas, qui ne manquent pas de renommée. James Harden, Damian Lillard ou encore Derrick Rose : la concurrence dans sa propre maison s’annonce relevée, et lui demandera un investissement conséquent pour espérer bouleverser la hiérarchie.

Novice sur le marché des sneakers, Trae Young ne manque pas déjà d’appétit avant même d’avoir vu sa chaussure signature commercialisée. Bonne chance pour atteindre de tels objectifs.

Feed NBA 24/24